SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  M - R -  L’énigme du dragon tempête : Une enquête de Sugawara Akitada



"L’énigme du dragon tempête : Une enquête de Sugawara Akitada"
de
I. J. Parker

Editeur :
10/18
 

"L’énigme du dragon tempête : Une enquête de Sugawara Akitada"
de I. J. Parker



Présentation de l’éditeur

Dans le Japon du XIe siècle, Sugawara Akitada, un jeune aristocrate sans le sou s’ennuie ferme à son poste de fonctionnaire au ministère de la Justice. D’où son enthousiasme lorsqu’on lui confie sa première mission d’importance : retrouver la trace des trois derniers convois d’impôts de la province de Kazusa qui ne sont jamais arrivés à la capitale. Accompagné de son fidèle intendant Seimei et de l’intrépide Tora, un ancien soldat de l’armée japonaise, Akitada est bien décidé à tirer cette affaire au clair. Mais la petite ville en apparence tranquille cache bien des secrets... Politiciens véreux, moines voyous et veuves joyeuses, seront autant d’obstacles à surmonter dans cette trépidante enquête qui mènera le valeureux Akitada à la source du mystérieux dragon tempête...

Avis de Valérie

Tout lecteur amoureux de l’Histoire teintée d’énigmes est heureux et curieux lorsque 10/18 publie une nouvelle série dans sa collection des Grands détectives. Ce même lecteur est ravi lorsqu’on sort de l’agréable mais connue époque victorienne ou moyenâgeuse pour plonger dans un univers différent et original.

Quoi de plus intéressant que le Japon médiéval ? Le Japon médiéval vu par IJ Parker !

Il est l’un des meilleurs écrivain de cette collection à la fois par la qualité de son écriture, la construction de son énigme et sa manière pointue et efficace de nous plonger dans l’ambiance asiatique. Il sait également créer des protagonistes tout en caractères, ce qui nous aide à les reconnaître rapidement malgré leur patronyme oriental. Sa narration se fait à la troisième personne, non pas comme un observateur ayant sa propre personnalité, mais se laissant oublier afin de nous livrer un récit sans aucune anicroche.

Le jeune noble et enquêteur royal Akitada est sans fortune mais pétrit des valeurs digne de sa charge. Envoyé dans une province éloignée, il souhaite réussir cette première mission mais est rapidement stoppé par des faisceaux de preuves discordantes, avant de comprendre qu’il n’a été qu’un pis aller puisque le gouverneur de la province, principal suspect, est pressenti pour être le futur beau-père de l’empereur, et est donc intouchable. Ce dernier lui propose de revenir avec sa suite à la capitale. Le départ étant prévu dans plusieurs semaines, ça lui laisse du temps pour tenter de résoudre le vol des impôts.

Il est accompagné dans sa mission par un scribe âgé qui, en toute occasion, cite l’adage ou le proverbe adéquat. Pontifiant, Seimei connaît toutes les plantes permettant de guérir tout et n’importe quoi. Lorsqu’au début de leur voyage ils sont attaqués par des bandits de grand chemin et qu’un jeune homme, Tora, vient à leur secours, il ne lui sera pas reconnaissant, et lorsque le jeune hobereau aura l’outrecuidance d’attacher le gueux à son service, il verra cela comme une dégradation de leur position. Pourtant, la simplicité de Tora et sa générosité, finira par avoir raison de ses réticenses, mais pas au point de lui montrer.

Ce trio vas s’harmoniser et chacun nous présentera la sphère qu’il connaît, nous brossant au final une peinture délicate et fidèle de cette époque. Le voyage entrepris avec IJ Parker nous plonge également dans les remous de l’âme humaine prisonnière des codes sociaux nippons, rendant, si c’était nécessaire, ce trajet passionnant et envoûtant.

Une vraie et et grande réussite.

Biographie de l’auteur

Née en Allemagne, I. J. Parker est une spécialiste de la culture et de l’histoire du Japon. Cet ancien professeur, qui se consacre désormais à l’écriture, est l’auteur d’une série mettant en scène le personnage d’Akitada dans le Japon du XIe siècle. Le premier volume, L’Enigme du dragon tempête, a été couronné par le prestigieux Shamus Award en 2000. Le troisième tome, L’Enigme de la flèche noire, a paru aux éditions Belfond en 2008.

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 413
Editeur : 10/18
Collection : Grands détectives
Sortie : 2 avril 2008
Prix : 8,60 €






Retour au sommaire