SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  A - F -  Benjamin Gates et le trésor des templiers (National Treasure) - Edition Blu-ray (France)
"Benjamin Gates et le trésor des templiers (National Treasure) - Edition Blu-ray (France) "
de Jon Turteltaub
 


Avec Nicolas Cage, Diane Kruger, Sean Bean, Christopher Plummer
Walt Disney Vidéo

Alors que le cinéma nous offre enfin un quatrième volet d’Indiana Jones pour un résultat qui ne marquera pas ce retour d’une pierre blanche, le Blu-ray en profite pour éditer « Benjamin Gates et le trésor des templiers » où l’aventurier est joué par Nicolas Cage, où la chasse au trésor joue le jeu de piste avec indices sophistiqués pour esprits performants, et où à la revoyure (j’aime bien ce terme), ce premier opus se révèle être une très bonne surprise, meilleure en soi qu’un « Indiana Jones 4 » tant attendu et si décevant, et en tout cas, à mille coudées au dessus du monumentalement ridicule « Benjamin Gates et le livre des secrets », séquelle assez pourrie des aventures d’un aventurier pas comme les autres...
Depuis sa plus tendre enfance, Benjamin Gates a été nourri par l’histoire d’un ancêtre détenteur d’un secret extraordinaire, et auquel seraient lié les principaux acteurs de l’indépendance des USA. Ce secret révèlerait en fait la cachette du fabuleux trésor des Templiers, ramené sur le territoire américain quelques siècles auparavant. Aujourd’hui Benjamin Gates est enfin sur une piste certaine. Accompagné d’un mécène peu scrupuleux, il va en fait mettre la main sur le premier des indices qui devraient le conduire au butin. La chasse aux trésors peut commencer, elle sera mené parallèlement par les deux ex-associés devenus concurrents, et elle passera par des épreuves limite suicidaires comme celle de voler la constitution des USA. Poursuites, énigmes, amour, danger, et richesses sont les ingrédients de la plus grande aventure que Benjamin Gates n’ait jamais vécue.
On n’attendait pas grand-chose à sa sortie de ce film d’aventures, la surprise, sans être monumentale, n’en fut que meilleure. En détournant les codes du genre pour en faire une sorte de jeu de piste qui déboucherait sur la découverte tant attendue du trésor le plus fabuleux du monde, « Benjamin Gates et les trésor des templiers » arrivait à faire du neuf avec du vieux. Mais avec une certaine sincérité dans les péripéties, dans les personnages, dans leur relationnel qui fait que la sauce prend bien, à l’inverse de sa poussive séquelle. Ainsi, les talents de Cage sonnent ici justes et peuvent même être par moments trouvés par le profane que l’n peut être. Son idylle avec la belle Diane Kruger se découvre au travers de petits détails qui font mouche. Les scènes d’action restent crédibles. Et la découverte du trésor des templiers constitue une belle cerise sur le gâteau. On est loin des péripéties pachydermiques du « Livre des secrets », lequel au passage a plus de points communs avec le médiocre « Indiana Jones 4 » (la découverte du mythique Eldorado, bizarre non...). Ici, tout est à une échelle « normale », avec simplement la passion d’un premier sujet, d’un concept inédit, des acteurs qui prennent du plaisir, le tout emballé par un cinéaste qui jusqu’ici ne marquait pas du tout les annales d’un certain cinéma (on lui doit des œuvres périssables telles que « 3 ninjas », « Phénomène » avec Travolta en « mutant », l’exécrable « The kid » avec Bruce Willis, plus quelques autres, et on sauvera son amusant « Rasta rocket »...) pour un résultat sympathique, voir même surprenant, et qui fait plaisir à (re)voir. Côté Blu-ray, pour une film « vieux » de quatre ans, on s’attendait à quelque chose de carrément nickel. Même si la copie s’avère parfois magnifique, certains plans se révèlent pas très nets et nuisent à un ensemble qu’on attendait parfait. Autrement, les bonus reprennent quasiment l’ »identique de ceux du Collector DVD avec making-of, un peu de documentaires historiques et des scènes coupées dont une fin alternative étrange car pour beaucoup, elle amenait à une séquelle pas vraiment envisagée initialement. Une fin moyenne par rapport à l’actuelle qui prolonge un des aspects réussis du film, à savoir la romance, mais qui n’empêchera pas une séquelle de voir le jour, au succès encore plus important pour un résultat, encore une fois, d’une rare laideur en tous points. Donc, s’il ne faut ne garder qu’un, que ce soit celui-ci, qui peut figurer sans aucune honte dans toute nouvelle « Bluraythèque ».

Note film : 7/10
Blu-ray : copie excellente, image Haute Définition 16x9 2.35 :1 - Bonus : 7/10 : fin alternative - making-of en plusieurs modules - retour sur l’aspect historique - scènes coupées avec commentaire audio optionnel - documentaire sur les vrais chasseurs de trésors - commentaire audio du réalisateur et d’un des acteurs (non, pas Cage ni Bean, mais Justin Bartha).

St. THIELLEMENT



Retour au sommaire