SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  A - F -  Avril sanglant (April fool’s day) - Edition zone 2
"Avril sanglant (April fool’s day) - Edition zone 2 "
de The Butcher Brothers
 

Avec Taylor Cole, Sabrina Aldridge, Josh Henderson.
Columbia Tristar Home Vidéo

A la base, un slasher des années 80 un peu différent des autres. Celui de Fred Walton (parce qu’il y a un autre « April fool’s day » bien naze, très Z avec entre autres une femme fondant dans un bain d’acide : j’ai par hasard fait un arrêt sur l’image à l’époque et on voyait la main d’un technicien tenir un décapeur thermique pour faire fondre un mannequin !!!), connu pour son « Terreur sur la ligne », narrait le week-end d’une bande de copains qui se faisait occire un par un sur une île de la cote Est des USA. Paysages superbes, assez gore, on découvrait à la fin que tout cela n’était qu’un « poisson d’Avril » revanchard. Roublard certes, mais sympathique, bien foutu, et disponible en DVD chez nous dans une superbe copie sous son titre français de « Week-end de terreur ».
Aujourd’hui : la vague des remakes frappe n’importe où, et n’importe quoi. Avec parfois d’excellents résultats, mais le plus souvent, c’est la médiocrité qui l’emporte : « Fog », « Terreur sur la ligne » justement, « Halloween », ... Et le slasher revenant en force, on attend pour bientôt « Le bal de l’horreur » (déjà que l’original n’est pas terrible du tout...), « Le monstre du train » (une vraie bonne réussite celle-ci, tiens !), « Vendredi 13 « (signé Marcus Nispel, ça vaut peut-être le coup !). Quel intérêt de ces remakes, pourquoi ne pas créer du « nouveau » ? Allez savoir ! Et en plus, des remakes de « petits films » peut donc s’avérer de temps en temps bénéfique (voir « Black Christmas » par exemple), parfois sans intérêt voir pire. Cet « Avril sanglant » ne s’imposait pas du tout. Et si il n’y avait pas une petite satire d’une certaine classe de société, ça ne vaudrait carrément rien du tout...
Pour fêter la promotion d’une de leurs amies, un groupe de riches (très riches...) étudiants organise une fête chez Desiree (incarnée par cette superbe inconnue qu’est Taylor Cole) & Blaine Cartier, jeunes héritiers d’une immense fortune familiale. Une blague jouée à Milan, une ex-amie ( !), transforme la soirée en drame, cette dernière se tuant en tombant par-dessus un balcon. Un an plus tard, les principaux protagonistes sont conviés à « fêter » l’anniversaire de la mort de Milan. C’est le début d’une hécatombe qui les décime un par un, le meurtrier voulant obtenir l’aveu que cet accident était en fait un meurtre.
Le côté « 10 petits nègres » horrifique de l’original ne se retrouve guère dans ce « slasher » plus policier qu’autre chose. Et même si l’ensemble se laisse suivre sans déplaisir, mais avec un intérêt des plus relatifs, cet « Avril sanglant » se révèle bien sage sous tous rapports : peu de sang, de gore, de sexe (tout le monde se balade en lingerie même quand ils sont en pleine intimité, ridicule !). Si on connait la chute de « Week-end de terreur », on devinera l’issue de ce remake, et du coup, on cherche juste à savoir qui tire les ficelles. Tout cela servi par des prestations d’acteurs limitées, tout comme celles des deux réalisateurs. Alors oui, il reste le plaisir des yeux avec de très jolies jeunes filles riches (surtout Taylor Cole...), et ce regard assez glacial et cynique sur cette jeunesse dorée, pourrie, pour qui la vie n’a plus grande valeur. Des éléments déjà présents dans le précédent film des Butchers Brothers, le prétentieux et ennuyeux « The Hamiltons », qui ici ne dépassent jamais une certaine limite. C’est dommage car c’était le point le plus intéressant de leur remake, malheureusement fort peu développé donc, ce qui suffit à sortir un peu « Avril sanglant » de la médiocrité mais de bien peu. Pour couronner le tout, aucun bonus à part la bande-annonce. Définitivement, le remake qui ne s’imposait pas, du moins pour de si minimalistes raisons. The Butcher Brothers auraient été plus ambitieux, courageux, méchants (style les frères Hughes), « Avril sanglant » aurait pu être une bonne surprise. Bon, maintenant, on attend les remakes de « Le bal de l’horreur » (dans le même genre, en plus violent quand même apparemment...), « Le monstre du train », « Vendredi 13 », etc... qui font que le slasher vivra encore, pour le pire et le meilleur...

Note film : 3/10
DVD : copie excellente, format d’origine 1.85, image 16/9ème compatible 4/3 - Bonus : 1/10 : bande-annonce.

Stéphane Thiellement



Retour au sommaire