SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Zipang 16

"Zipang 16 " de Kaiji Kawaguchi

Le pays tel qu’il est maintenant file un mauvais coton. Si l’on veut qu’il change il faut le frapper jusqu’à ce qu’il ne puisse plus se relever.

A la suite d’une mutinerie Kadomatsu et quatre de ses hommes débarquent Miraï. Le reste de l’équipage de ce navire ultra moderne du XXI° siècle a décidé de se joindre aux forces impériales japonaises du XX° siècle pour affronter les Alliés.
La stratégie consiste à frapper les bases anglaises en Inde. Cette offensive ne faisant pas partie de la réalité historique. Il s’agit d’un plan à long terme pour attirer la flotte américaine dans l’océan indien, tout en coupant la route de ravitaillement à Tchang-Kaï-Chek en Chine.
Parallèlement alors que se poursuit la mise au point d’une bombe atomique grâce à l’uranium 235 procuré en Europe se produit un autre évènement qui ne figure pas dans les livres d’Histoire : la rencontre d’un général japonais avec Mao Tsé-Toung.
Alors que la presque totalité de l’équipage de ces Japonais modernes décide de combattre du côté de leurs ancêtres, ceux qui sont devenus des "dissidents" au sein de leur communauté atemporelle subissent les actions de la police secrète de cette époque. On remarquera que jusqu’à présent il s’agit de la première mention de la brutalité des Japonais au cours de la seconde guerre mondiale. Le tabassage est enfin évoqué. Ce qui ne l’est pas ce sont les 30 millions de morts en Asie et le sort des prisonniers sur lesquels les Japonais pratiquèrent des traitements inhumains, des expériences bactériologiques et même le cannibalisme.

Damien Dhondt

Auteur : Kaiji Kawaguchi _ Zipang 16 _ Traduction : Thibaud Desbief, Adaptation graphique Eric Montésinos _ Big Kana ( septembre 2007) _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 222 pages dont 4 p. couleurs _ 7,35 euros



Retour au sommaire