SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  L’Association des cas particuliers : T.2 -Neandertalensis

"L’Association des cas particuliers : T.2 -Neandertalensis " de Philippe Riche

Ernst Lazare est antiquaire. Rebecca vend des livres anciens. Simon s’occupe vaguement de brocante. Ils forment l’Association des cas particuliers.

Leur nouvelle enquête débute quand Simon dégotte un reliquaire chez une vieille dame morte pendant la canicule. L’objet contient un crâne et un cheveu dont l’analyse de l’ADN révèle que les deux appartiennent à un homme du Neandertal. Pourquoi Madame Griffon de Martel avait-elle ce reliquaire ? La Chose étant suffisamment exceptionnelle, le trio se lance alors, dans Paris, à la recherche d’une piste.

Alors qu’un quatuor masqué enlève le cadavre de la vieille dame stocké dans un camion frigorifique, nos héros rencontrent un membre de l’association des Templiers dans un bar. Celui-ci a réuni toute une documentation sur les derniers représentants des Griffon de Martel, disparus depuis 1910. C’est en venant chercher l’argent donné par Ernst-Lazare, pour le jouer sur le cheval choisi par le Templier, que le patron remarque un portrait qui lui rappelle un clochard venant, de temps à autre, chercher du tabac. « Il logerait sous le pont Alexandre III » indique-t-il. Le trio se met en route, alors qu’un commando de femmes, lourdement armé, est déjà sur place et tente de tuer le clochard,. Celui-ci est un descendant des Griffon de Martel, mais surtout, le mieux placé pour faire valoir ses droits sur la fortune de France. Sauvé par le trio, il révèle qu’il doit trouver une nécropole pour que se réalise la prophétie...

Philippe Riche clôt magistralement cette première enquête de l’ACP, aussi étrange que distrayante. Il nous offre une histoire dynamique, au rythme tonique, avec des péripéties à la pelle. Il reprend l’histoire des Neandertal et leur incroyable disparition de la surface du globe, donnant un développement intéressant. Les personnages sont bien campés. Ceux-ci, toutefois, pourront être approfondis dans des épisodes ultérieurs, bien que, pour l’instant, ils se suffisent à eux-mêmes comme intervenants d’un récit où l’action est primordiale.
Le scénariste introduit une dose d’humour, se servant de Simon qui, par des côtés, rappelle le célèbre Averell des Dalton.

Le dessin est réduit à l’essentiel, sans fioritures. Philippe Riche se limite aux traits nécessaires à la représentation de son histoire, laissant une grande part de suggestion.

Une série au ton et à l’approche réjouissants, qui se révèle une très bonne surprise !

Serge Perraud

L’Association des cas particuliers : T.2 -Neandertalensis, scénario et dessins de Philippe Riche, Les Humanoïdes associés, mars 2008, 48 pages, 10 €



Retour au sommaire