SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Gal Le quatrième pouvoir : L’Ile D-7

"Gal Le quatrième pouvoir : L’Ile D-7 " de Juan Gimenez

Quelle meilleure façon, pour une société qui répond à un appel d’offre, de faire la preuve par une démonstration sans faille, que les produits proposés sont supérieurs à ceux de la concurrence ?
Il s’agit de renouveler tout l’armement du système stellaire, un marché colossal. Les sociétés en lice ont armé deux vaisseaux : Boucanier et Rayon Rouge, deux machines de guerre, dotées des derniers « progrès » en matière d’engins de destruction. Les équipages sont composés d’anciens soldats prisonniers et de criminels qui échapperont à la mort, s’ils sont victorieux. Chacun porte une balise explosive, actionnable à distance, pour ôter toute velléité de désertion.
Les vaisseaux ont gagné leur place sur Nebulae Alpha. Quelques secondes avant que toutes les communications soient coupées, un message émanant de Boucanier, d’un certain Randall, à destination de Glen, un membre de Rayon Rouge, le prévient d’une trahison.

Gal Kennington, l’une des femmes possédant le quatrième pouvoir, quitte ses amis pour se réfugier du Nebulae Alpha, une étoile où son aura ne sera pas détectée par ceux qui la traquent. En approche, elle est accueillie par des salves de missiles, et quand elle se pose, par une armée de bionics qui la menacent. Elle détecte un supranormal. Il s’agit de Rob, un jeune garçon élevé par des robots ...depuis onze ans. Gal cherche qui gère la station et commande aux bionics. Elle découvre une femme, la mère de Rob qui, atteinte d’une maladie incurable a « cryogèné » son corps et connecté son esprit à l’ordinateur central de la plateforme...

À l’extérieur, quand l’équipage de Rayon Rouge arrive vers le Boucanier, celui-ci est détruit, tombé dans une embuscade ! Qui est la troisième force qui s’invite ?

On connaît d’abord Juan Gimenez comme le dessinateur de la « Caste des Méta-Barons » (Les Humanoïdes Associés) à qui il a su donner une image inimitable, une véritable identité. « L’Ile D-7 » s’inscrit dans l’univers du « Quatrième Pouvoir », une série qu’il réalise entièrement. Ce récit complet est présenté comme un album hors série, reprenant certains personnages de la saga.

L’auteur met en scène une histoire complexe, aux nombreux ressorts narratifs, servie par un graphisme exceptionnel. L’espace semble particulièrement l’inspirer. Il élabore des vaisseaux spatiaux absolument superbes, des décors aux couleurs saisissantes. Ses personnages se rapprochent plus du gabarit des super héros que de celui du héros lambda. Il a l’art de concevoir des armes énormes, en rapport cependant avec la taille de ceux qui les utilisent. Il excelle dans la représentation des combinaisons spatiales adaptées à la morphologie de ses héroïnes, leur donnant toute l’ampleur nécessaire.

Le talent de Juan Gimenez pour mener une histoire, certes violente, la faire vivre et la mettre en images est réel, un talent sans doute légèrement masqué par la propension de l’auteur à mettre des « Bimbos » partout où il peut.

Serge Perraud

Gal Le quatrième pouvoir : L’Ile D-7, scénario, dessins et couleurs de Juan Gimenez, Les Humanoïdes Associés, mars 2008, 64 pages, 12,90 €



Retour au sommaire