SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Histoire sans héros / Vingt ans après

"Histoire sans héros / Vingt ans après " de Jean Van Hamme et Dany

Un avion s’écrase quelque part dans le Mato Grosso. Sur les trente-quatre personnes que transporte l’appareil, seuls dix-sept survivent, dont deux membres de l’équipage. Nul ne sait si la radio est réparable. Au cœur de la forêt amazonienne, les tensions s’installent et les caractères se révèlent. Les uns veulent tenter, malgré les dangers évidents, de chercher du secours. D’autres préfèrent les attendre, car les autorités ne peuvent pas les avoir oubliés !
Puis, on retrouve, vingt ans après, certains des personnages que les circonstances obligent à refaire le chemin, à retrouver les lieux. Et Jean Van Hamme est ...diaboliquement retors !

Le pari était audacieux : construire une histoire avec un groupe d’hommes et de femmes très ordinaires, que les circonstances vont forcer à aller au bout d’eux-mêmes, à se révéler tels qu’ils sont... Le résultat est significatif. Jean Van Hamme a tablé sur des caractères relativement typés pour offrir un théâtre où les rôles se répondent. L’intérêt de l’histoire est aussi dans l’évolution du huis clos, (situation chère à l’auteur) et dans la succession des péripéties qui mettent à jour les motivations profondes des uns et des autres. Le scénariste s’appuie sur son vécu en entreprise pour illustrer le fait que les gens se montent tels qu’ils voudraient être, mais qu’une situation difficile fait craquer le vernis social et révèle la réalité. Le personnage le plus intéressant psychologiquement est celui du comédien, avec l’image qu’il façonne auprès du public et l’image que le public façonne ...et qui ne sait plus qui il est réellement.

« Histoire sans héros » a été écrite en 1973, alors que le scénariste commençait à placer ses textes tout en conservant son emploi. Vingt ans après, les deux auteurs se retrouvent pour une suite qui révèle que : « Tout le monde joue la comédie » et pour laquelle le scénariste se dépasse en matière de construction d’intrigue. La réussite est d’autant plus à saluer que cette « suite » n’était absolument pas prévue lors de l’écriture de la « première partie ». Celle-ci ne devait paraître que dans le journal de Tintin, ce qui explique le découpage en chapitres. L’édition en album était bien incertaine à l’époque.

Pour Dany, l’illustration de cette histoire a été l’occasion de sortir d’un cadre où les aventures d’Olivier Rameau l’enfermaient, celui de « gentil » dessinateur pour la jeunesse. « Histoire sans héros », un sujet plus adulte a permis de montrer qu’il pouvait tout à fait faire autre chose et ...le faire bien. Sur les premières planches, cependant, les silhouettes empruntent encore beaucoup à l’univers de Rameau. Par contre, la juxtaposition des deux récits, dans la présente édition montre l’évolution dans la maîtrise de ses traits et dans l’expression des personnages. Il faut se souvenir, toutefois, que celui-ci avait failli abandonner la réalisation de ce second volet, ayant beaucoup de mal à « vieillir » ses personnages et à entrer dans une démarche de graphisme réaliste. Mais il est allé au bout, pour notre plus grand plaisir. Merci !

La collection « Signé » offre, en plus de ces deux formidables récits, cinq planches inédites, pour une meilleure transition entre les deux époques. Une belle réussite.

Serge Perraud

Histoire sans héros / Vingt ans après, scénario de Jean Van Hamme, dessins de Dany, Le Lombard, coll. Signé, janvier 2008, 120 pages, 20 €



Retour au sommaire