SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  S - Z -  La Chute d’Île-Rien : T.2 - Les vaisseaux des airs



"La Chute d’Île-Rien : T.2 - Les vaisseaux des airs "
de
Martha Wells

Editeur :
L’Atalante
 

"La Chute d’Île-Rien : T.2 - Les vaisseaux des airs "
de Martha Wells



Martha Wells développe différents volets de l’histoire du royaume d’Île-Rien. Pour la contexture de ce royaume, elle s’est largement inspirée du XVIIe siècle français. Vienne, sa capitale, est un patchwork des grandes capitales européennes, empruntant à la ville éponyme, bien sûr, mais aussi à Paris, Londres...C’est à travers les aventures des membres de la famille Valiarde que l’auteur nous fait découvrir les arcanes d’un pays où la magie est omniprésente, où les nécromants sont des personnages essentiels du paysage gouvernemental. Avec Nicholas, sorte de mousquetaire mâtiné de Robin des bois et d’Arsène Lupin, elle nous a fait explorer bas-fonds et palais dans « Le Feu primordial » et « La Mort du Nécromant ».

Avec « Chasseurs de sorciers », le premier volume de la trilogie « La Chute d’Île-Rien », l’auteur nous invite à suivre le parcours de Trémaine, la fille de Nicholas, dans un pays en guerre. Depuis trois ans, les Gardiers, des ennemis silencieux et inconnus, surgissent de portails éthériques. Les armes classiques restent inopérantes et la magie d’Île-Rien est sans effet sur eux. Le gouvernement est en exil et quelques membres de l‘Institut Viller tentent de résister. Arisilde Damal et Nicholas Valiarde ont découvert le secret des Gardiers. Mais le premier est enfermé dans une sphère et le second a disparu.
Trémaine est emportée dans un monde parallèle, menacé lui aussi par les Gardiers, où les Syprians, issus d’une société plus primitive, affrontent des sorciers malveillants et sanguinaires. Elle est accompagnée de Gérard son tuteur, ami de son père. Elle dispose d’une sphère qui contient ce qui reste de son oncle, le sorcier Arisilde. Trémaine déchiffre le secret de la sphère.

Le livre, « Les vaisseaux des airs », débute par la fuite d’un groupe de prisonniers que l’équipe des rescapés de l’Institut Viller a pu délivrer avec l’aide efficace de quelques Syprians. Ils trouvent refuge sur la grève d’où ils embarquent sur le Ravenna, un paquebot qui peut voyager entre les univers et que Trémaine a réquisitionné avec un faux document. Ce bateau devient le dernier bastion libre de la royauté ! Mais la reconquête des terres perdues s’avère très difficile car les Gardiers n’usent pas que de pouvoirs magiques, ils ont des espions et un réseau de collabos.

Martha Wells s’est nourrie de littérature populaire aux meilleures sources car elle se dit grande admiratrice d’Alexandre Dumas et Jules Verne. Elle développe, avec Île-Rien, un cycle foisonnant et inventif dans un monde riche en références.
Avec un souci du détail, un art de la description, elle fait vivre, autour de ses personnages, leur environnement, restitue les décors avec leurs formes et couleurs, décrivant avec minutie les différents cadres où elle entraîne ses héros. Elle le fait de façon très vivante, incluant naturellement ces descriptions dans le récit, les intégrant pour en faire un élément de l’action. On pourrait cependant lui reprocher ce penchant à décrire des lumières et les ambiances alors que la guerre fait rage.

Elle a crée des personnages tout en nuances, à la fois audacieux et fragiles, déterminés et envahis par le doute, n’ayant de certitudes que lorsque l’action a abouti. En cela ils sont merveilleusement humains et attachants.

Elle utilise, pour la progression de son intrigue, à la fois une magie sombre, dure, et des péripéties dignes des meilleurs récits d’aventures, quand le panache et la bravoure l’emportent sur la perfidie et la ruse. Mais cela ne l’empêche pas, toutefois, de recourir à cette dernière, face à des ennemis sans scrupules.

Avec ce cycle, Martha Wells offre une fresque tonique, aux multiples imbrications et aux personnages séduisants.

Serge Perraud

La Chute d’Île-Rien : T.2 - Les vaisseaux des airs, Martha Wells, L’Atalante coll.La Dentelle du Cygne, octobre 2007, 528 pages, 22 €






Retour au sommaire