SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Brave Story 1

"Brave Story 1" de Miyuki Miyabe & Yôichirô Ono

- Fais tes prières Mitani. Les humains ne peuvent échapper à leur destin. La réalité sera toujours dure et sans pitié et on ne peut pas faire "reset" comme dans un jeu vidéo.

A quatorze ans la principale préoccupation de Wataru Mitami est de réussir ses parties de jeu vidéo. Mentionnons accessoirement la volonté d’éviter une bande de voyous et la curiosité envers un immeuble abandonné qui serait hanté.
Mais voici qu’arrive un nouvel élève en la personne d’Ashikawa Mitsuru. Un personnage assez intrigant que Wataru rencontrera en pleine nuit dans le mystérieux immeuble. A côté de lui se trouve également les voyous précités. Ils sont à terre et l’un a la jambe sectionnée. Ashikawa quant à lui est intact et parfaitement calme.
La pratique des jeux vidéo a enseigné à Wataru l’existence des mondes parallèles. Il en existe au moins un. Un portail permet à des créatures de se rendre sur Terre. Inversement certains habitants de notre monde peuvent y pénétrer si elles ont en elle le talent de "voyageur". Dans ce monde d’héroïc-fantasy nommé "Vision" il est possible à un Voyageur de réaliser ses voeux, mais un seul Voyageur pourra y parvenir.
Cette adaptation du roman de Miyuki Miyabe diverge principalement sur l’âge des protagonistes. Wataru a 14 ans au lieu de 11 dans le roman. De ce fait les voyous de son école sont également plus âgés et donc plus dangereux. Leur anéantissement révèle une menace plus grande encore.

Damien Dhondt

Scénario : Miyuki Miyabe, Dessin : Yôichirô Ono _ Brave Story A retelling of a classic 1 _ Traduction : Frédéric Malet, Lettrage : Julien Cordero _ Kurokawa (janvier 2008) _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 208 p. 6,90 euros



Retour au sommaire