SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Brave Story 2

"Brave Story 2" de Miyuki Miyabe & Yôichirô Ono

- Ce monde n’est pas fait pour un gamin comme toi qui vient nous dire que ce n’est pas la peine de s’entretuer.

Bienvenue dans "Vision", un monde d’héroïc-fantasy idéal pour tout apprenti héros venu. C’est le cas de Wataru Mitami juste qu’à présent banal lycéen sur ce monde terne appelé "Terre". Premier problème : dans les jeux vidéos les portes ouvrant sur un monde parallèle sont toujours au niveau du sol. Allez savoir pourquoi mais ici l’arrivée se situe en plein ciel, d’où un atterrissage problématique.
Ensuite il n’est pas le seul à avoir fait le voyage car dans Vision se trouve la Tour du Destin où tous les cinquante ans un Voyageur venu de la Terre peut obtenir la réalisation de ses voeux. Pour Wataru il faut faire en sorte que son père réintègre le domaine conjugal. Mais pour Asgikawa il s’agit de ramener à la vie sa famille. D’autres ont des voeux encore plus égoïstes et la coopération n’est pas à l’ordre du jour. Au lieu de cela les combats commencent.
Il s’agit d’une atmosphère sombre (cf. le massacre de la famille d’Ashikawa), mais à la différence du roman original de Miyuki Miyabe (1) les mangakas ont décidé d’utiliser par instant un ton léger. Le fait que les protagonistes soient plus âgés que dans le roman implique que Daimatsu Kaori, une Voyageuse venue apparemment par curiosité, possède des attraits qui puisse intéresser Wataru adolescent en pleine puberté, sans oublier le vénérable Maître Lau (2). D’où une séance de transformation vestimentaire de Daimatsu causée par les goûts discutables de maître Lau...Passons.
D’autre part l’histoire a été centrée sur le monde de Vision. La présentation de l’existence de Wataru sur terre a été réduite. Ainsi son oncle n’apparaît que dans trois pages alors que dans le roman c’est lui qui incarne la figure paternelle. Une autre absente de taille est sa redoutable grand-mère.
Donc concentrons nous sur le monde de Vision où les pouvoirs de Daimatsu viennent de se manifester. Les explosions qu’elle déclenche précisent son appartenance à l’ordre des "Poudriers". D’où une interrogation toute légitime de la part de Wataru :
- Maître Lau ! Et moi ? J’appartiens à quel ordre ?
- Celui des " apprentis héros". C’est un ordre banal sans aucune valeur. Le seul fait d’en parler attise la honte.

(1) d’où a été également tiré le film d’animation réalisé par Kôichi Chigira
(2) de Tortue Géniale à Jiraya alias "l’ermite pas net" il semble que cela soit une constante. Dans les mangas les vénérables senseis semblent être plus préoccupées par la gente féminine que par leur enseignement

Damien Dhondt

Scénario : Miyuki Miyabe, Dessin : Yôichirô Ono _ Brave Story A retelling of a classic 2 _ Traduction : Frédéric Malet, Lettrage : Julien Cordero _ Kurokawa (janvier 2008) _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 208 p. 6,90 euros



Retour au sommaire