SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Mushishi tomes 1 et 2

"Mushishi tomes 1 et 2 " de Yuki Urushibara

Ressemblant à un croisement entre des insectes et des végétaux les mushis sont des êtres fantastiques qui souvent, perturbent la vie quotidienne des humains. Aussi, ceux qui les connaissent et les domptent son appelés « Mushishi ». C’est le cas de Ginko, un nomade qui parcourt le Japon.
Ainsi, il vient en aide à un enfant peintre qui a le pouvoir de rendre vivant tout ce qu’il dessine. Un autre petit garçon possède quatre cornes et entend des bruits étranges. Un homme fait des rêves prémonitoires meurtriers. Une petite fille devenue aveugle est abandonnée dans une vieille remise. Une jeune fille souhaite se fondre à un marais ambulant. Un gardien de la montagne disparaît, peut être à cause d’un monstre rôdant alentours. Une jeune femme paraplégique emprisonne les mushis en copiant des rouleaux d’écriture sainte. Une petite fille, devenue divinité vivante, meurt chaque soir et renaît avec le soleil. Un jeune homme cherche à attraper l’arc en ciel dans une barrique pour le rapporter à son père malade. Un couple de jeunes mariés ont des enfants étranges dont l’aîné est atteint d’une maladie provenant d’une moisissure inconnue.
Autant d’histoires à priori farfelues mais qui ressemblent plus à de vieux contes japonais ou encore à des légendes urbaines.
Le dessin n’est pas parfait et la première histoire est même brouillon, mais on dépasse vite le stade du visuel pour se plonger dans le scénario original, captivant et souvent effrayant.
Le premier tome a obtenu le prix du manga Kodansha 2005 et s’est vendu à plus de 2,5 millions d’exemplaires au Japon.

(Virginie Liégeon)

Mushishi tomes 1 et 2- Yuki Urushibara - traduit du japonais par Pascale Simon- Editions Kana - mai & juillet 2007 -sens de lecture japonais - poche - 232 pages dont 4 pages couleurs - 7,35 euros



Retour au sommaire