SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  M - R -  Man Thing - Edition zone 2 (Inédit)
"Man Thing - Edition zone 2 (Inédit)"
de Brett Leonard

Avec Matthew Le Nevez, Rachael Taylor, Jack Thompson, Steve Bastoni
Metropolitan Vidéo

En plein cœur des bayous du Sud des USA, le nouveau sheriff Kyle Williams est confronté à une série de morts abominables et inexplicables quant à leur origine. Il rencontre un magnat local, Schist, qui lui dit que tout cela est l’œuvre d’un activiste qui veut saboter ses chantiers pour défendre la nature. Mais avec l’aide d’un des membres de ce groupe, Williams va découvrir qu’il s’agit peut-être de quelque chose de bien pire, d’une créature issue des ravages de la pollution ou d’un vieux démon indien cherchant à protéger les terres de son peuple...
Sorti directement en vidéo ou sur le câble, « Man Thing » se révèle tout de même bien supérieur à d’autres produits similaires. Déjà, derrière la caméra, il y a Brett Leonard, certes qui n’a jamais signé de chef-d’œuvre mais qui néanmoins connaît bien son boulot : « Le cobaye », « Programmé pour tuer », « Hideaway » sont oubliables mais se laissent voir sans déplaisir. On mettra plus en avant son premier film, le shocoker horrifique « The dead pit » ainsi qu’un petit film tourné en 3D pour les parcs d’attraction comme Futuroscope chez nous, « T-Rex : retour au crétacé », certainement le truc en 3D le plus impressionnant jamais vu (quand le T-Rex vous hurle dessus, vous hurlez aussi, si, si !). Et à la vision de « Man Thing », on ressent quand même le professionnalisme d’un bon dans la série B. Mais ça ne fait pas tout. Le monstre ne se montrera que vers la fin, louchant vers « Swamp thing » quant à son apparence, après avoir supporté quand même un scénario très conventionnel un peu longuet. Reste donc ces effets spéciaux finaux qui font tout le charme d’une série B tirée d’un comics Marvel qui ne restera pas dans les annales. Malgré tout, l’édition DVD met les petits plats dans les grands en proposant des documentaires assez complets même si le making-of est souvent rempli de propos qui n’apportent rien (style « Oui, je suis une victime, et le monstre veut me tuer ! » : wouah, on est scotché !), mais il est compensé par une étude des effets spéciaux assez complète et qui démontre que tout le budget est passé dans cette partie finale. Bref, « Man Thing » ne révolutionne rien, ne constitue pas un des fleurons de Marvel productions pour le grand écran, mais grâce à Brett Leonard, le film s’évite le pire. A noter que lorsque vous découvrirez Leonard, vous allez être surpris : on le croirait évadé du « Treizième guerrier » le gars, un look de barbare colossal impressionnant !

Film : 5/10
DVD : 7/10 (copie excellente, format d’origine 2.35, image 16/9ème compatible 4/3) - Bonus : scènes coupées & alternatives, making-of, bandes-annonces du film & d’autres titres, documentaire sur les effets spéciaux.

St. THIELLEMENT



Retour au sommaire