SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Sergent Mastock : T.1 le Péril roux

"Sergent Mastock : T.1 le Péril roux " de Xavier Bétaucourt et Dominique Hennebaut

Sur l’île de Mamoto, dans le Pacifique sud en avril 1942, une section de GI progresse dans la jungle sous les ordres d’un sergent. Un soldat vient informer celui-ci que le moral des hommes n’est pas au beau fixe à cause du nouveau, O’Hara, un roux qui risque de porter la poisse. Bien que sceptique sur cette croyance, le soldat meurt immédiatement dans le début d’une attaque. Le sergent, en vieux de la vieille, organise la riposte. Debout sous la mitraille, il galvanise ses troupes à grands coups de gueule. Il lui faut cependant demander le renfort de l’aviation, mais le poste de radio est endommagé par un tir ennemi. Grâce à un chewing-gum, qui a le goût de l’Amérique et un vrai trombone américain, il répare l’appareil et obtient le secrétariat de l’escadrille. Mais la jeune femme n’entend rien à cause du bruit de la bataille. Le sergent, d’une phrase bien sentie : « Ce n’est pas bientôt fini ce boucan ! » ramène le silence et peut expliquer l’urgence de la situation. L’aviation commet une bavure !
Mais il faut, coûte que coûte, continuer la mission confiée par le général. La section d’élite du sergent Mastock doit délivrer un camp où des soldats sont détenus dans des conditions inhumaines : privés de coca, ils doivent manger du tofu et du chewing-gum « made in Japan »...

Dire que cette histoire est déjantée est en dessous de la vérité. Elle tient de la parodie, de la BD de guerre, (celle qui a fleuri dans les années 50/60 en petit format) du film sur la seconde guerre mondiale immortalisé par Hollywood et des récits les plus délirants que les auteurs de Mad Magazine aient pu illustrer. Les situations sont burlesques et les dialogues jouent avec un second, un troisième degré on ne peut plus réjouissant. C’est un indien qui vante sa teinture aux plantes pour embellir les cheveux, c’est le cuisinier (en tenue) de la section qui vient proposer aux hommes affalés un menu digne d’un restaurant gastronomique, ce sont des expressions convenues employées dans un contexte différent. Les auteurs moquent, avec un humour féroce, les attitudes dictées par la Pensée Unique, par la bêtise humaine. À travers leur charge humoristique, ils pourfendent avec beaucoup de talent nombre de poncifs véhiculés tant par les va-t-en-guerre que par les matraquages publicitaires.

« Sergent Mastock » propose une histoire qui réunit les meilleurs « délires » d’un Tex Avery, les parodies décalées d’un Raoul Walsh et les dialogues teintés d’absurdité des Marx Brother’s. Un must !

Serge Perraud

Sergent Mastock : T.1 le Péril roux, scénario de Xavier Bétaucourt, dessins de Dominique Hennebaut, Bamboo Éditions, coll. Story, novembre 2007, 48 pages, 9,45 €



Retour au sommaire