SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  M - R -  Les Lames du Cardinal



"Les Lames du Cardinal "
de
Pierre Pevel

Editeur :
Bragelonne
 

"Les Lames du Cardinal "
de Pierre Pevel



1633. Louis XIII a depuis longtemps abandonné les rênes de son royaume aux soins diligents d’Armand Jean du Plessis, Cardinal de Richelieu. Celui-ci a tissé un réseau dense d’informateurs, d’espions, d’officines qui le renseignent heure par heure sur ce qui se passe en France et à l’Étranger.
Parmi ces officines, il y avait Les Lames, un groupe qui a été dissout il y a cinq ans, après une mission ratée au siège de La Rochelle. Un échec qui a entraîné le retrait des troupes et l’instauration d’une république protestante.

Mais la situation est si grave avec l’Espagne, que le Cardinal convoque La Fargue, pour qu’il reprenne la direction des Lames. Même si celui-ci n’est pas d’accord, il ne peut refuser l’offre car Richelieu fait du chantage en lui révélant une information que le chevalier pensait pourtant bien secrète.
Les missives envoyées par les services du ministre font leur effet et le groupe se reconstitue. Leur mission consiste à retrouver, dans le plus grand secret bien sûr, un gentilhomme espagnol... Et dans un royaume où les dragons ancestraux n’ont pas perdu l’espoir d’y implanter une loge, de reprendre le pouvoir, avec un Cardinal qui sait si bien dissimuler ses intentions...

Reprenant l’esprit des romans de capes et d’épées, Pierre Pevel construit, autour de son groupe de héros, une intrigue digne de celles imaginées par un Dumas ou d’autres feuilletonistes du 19e siècle. Le cadre est d’ailleurs assez proche de celui des Trois Mousquetaires, l’auteur nous faisant rencontrer Athos, M. de Tréville, Rochefort...

L’action est omniprésente, intensive avec des personnages sans cesse sur la brèche pour des exploits guerriers où ils font preuve de courage, d’audace, de vaillance. Les combats sont nombreux, violents et se terminent toujours au détriment des méchants. Mais où sont les méchants ? Les changements de camps, l’espionnage, la trahison sont monnaie courante tout au long des pages des Lames du Cardinal. Les héros ont des comportements ambigus qui font douter de leur rôle et de leur personnalité.

L’auteur installe, dans son intrigue, tout un univers peuplé et dirigé par des dragons. Le royaume d’Espagne, par exemple, est gouverné par une cour composée de dragons. Ceux-ci, qui ont la mainmise sur d’autres pays de l’Europe, essaient de s’implanter au royaume de France grâce à un réseau d’agents actifs et dévoués, réunis au sein de la Loge Noire.
La magie draconique sert de relais, mais elle n’apporte pas réellement un plus à l’intrigue. En effet, cette loge aurait pu être aussi vindicative et nuisible sans la caution et le concours de ces monstres.

Avec des éléments pertinents du quotidien, Pierre Pevel en se basant sur une documentation éclairée, construit un cadre et un décor réalistes. Il nous fait toucher du doigt... et du nez, la vie ordinaire à cette époque avec la saleté, l’éclairage chiche, les moyens restreints...

Les Lames du Cardinal raconte une histoire inventive, pleine de passions, d’actions et de retournements de situations. Pierre Pevel renoue heureusement avec un genre tombé en désuétude, mais qui mérite bien un retour en force.

Serge Perraud

Les Lames du Cardinal, Pierre Pevel, Bragelonne, septembre 2007, 304 pages, 20 €






Retour au sommaire