SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No106
106
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Phryne et les anarchistes



"Phryne et les anarchistes"
de
Kerry Greenwood

Editeur :
10/18
 

"Phryne et les anarchistes"
de Kerry Greenwood



Résumé de l’éditeur

Lorsqu’un soir de pluie sur les docks de Melbourne, un beau jeune homme blond meurt dans ses bras, l’intrépide détective Phryne Fisher ne peut se résoudre à laisser cette affaire aux mains de la police locale, un peu trop nonchalante à son goût. Pour tout indice, un tatouage du symbole anarchiste et le nom d’une ville lointaine : Riga.

Il n’en faut pas plus à la téméraire jeune femme pour plonger, arme au poing, dans l’univers opaque et violent des anarchistes russes qui, pendant ces tumultueuses années vingt, font la Révolution en plein cœur du continent australien ! Toujours élégante et toujours survoltée, aussi à l’aise dans les salons mondains que dans les bouges malfamés, la plus glamour des détectives devra affronter bien des épreuves pour sortir indemne de cette ténébreuse affaire...

Avis de Valérie

C’est avec un frémissement de plaisir anticipé que nous découvrons le quatrième tome des aventures de l’honorable Phryne Fisher. Cette aristocrate anglaise, née sur les terres lointaines de l’Australie est délurée, fortunée et ingénieuse. Installée comme détective privé, elle vient en aide à la haute bourgeoisie de Melbourne tout en se sortant de situations pittoresques dans lesquelles sa curiosité et ses connaissances du monde la rue la plongent.

Parallèlement à une classique enquête de fugue d’adolescents, Phryne se trouve au milieu de la révolution russe par le biais d’anarchistes immigrés sur cette terre promise qu’ils veulent mettre à feu et à sang pour nourrir le terrorisme en Lettonie.

Étonnamment, ce volume est plus grave et plus sérieux que les précédents. Habitués à l’humour cynique et ravageur de notre héroïne, on est surpris par la dureté des événements. La révolution est traitée non plus avec le recul que l’Anglaise a d’habitude sur les événements, mais emprunt de toute la dureté qu’une guerre civile inflige à son peuple, de l’horreur du terrorisme comme celui des idées jusqu’au-boutistes d’une frange des rebelles.

La seconde enquête est elle aussi plus crue qu’à son habitude. Si Phryne ne perd pas son flegme, elle nous ébranle tout de même en nous montrant des relations familiales iniques, mais sans jamais tomber dans un pathos inopportun.

Néanmoins, nous n’échappons pas aux traits d’humour nimbés d’esprit anglais qu’affectionne l’auteur. Kerry Greenwood excelle à surprendre le lecteur grâce à des petites phrases pleines de sagesses absurdes. Si celle-ci a prêté les traits de sa soeur à son personnage fétiche, elle a sûrement glissée son âme dans le corps parfait de cette garçonne intrépide et téméraire.

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 222
Editeur : 10/18
Collection : Grands détectives
Sortie : 4 octobre 2007
Prix : 7,30 €






Retour au sommaire