SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  M - R -  La prophétie de Lladrana



"La prophétie de Lladrana "
de
Robin D. Owens

Editeur :
Harlequin
 

"La prophétie de Lladrana "
de Robin D. Owens



Présentation de l’éditeur

Attirée par un chant mystérieux, Alexa, jeune avocate du Colorado, se retrouve du jour au lendemain dans le monde de Lladrana, un univers dominé par la magie et peuplé d’êtres étranges. Soutenue par Sinafin, une créature féérique qui la guide et la conseille, et secondée par le chevalier Bastien, elle accepte de combattre pour défendre ce monde qu’une prophétie la destine à sauver. Mais il lui faudra un jour choisir entre le Colorado, où personne ne l’attend, et le pays de Lladrana, où elle sera toujours une étrangère...

Avis de Domino

Ce qu’il y a de fascinant dans la littérature Fantasy c’est que tant qu’on n’a pas ouvert le livre, on ne sait pas ce qu’on va trouver, dans quel univers l’auteur va nous emmener. Cette impression de partir à l’aventure est d’autant plus accentuée lorsque l’auteur est un parfait inconnu. Partir ainsi à l’aveuglette peut paraître hasardeux et pourtant rares jusqu’à présent ont été les déceptions dans la collection Luna. Et une fois de plus, celle-ci tient ses promesses en présentant un nouvel auteur et un nouveau cycle.

La prophétie de Lladrana est donc une agréable découverte. Sur une trame très simple, voire basique puisqu’il s’agit d’une énième bataille du Bien contre le Mal, l’auteur propose une intrigue qui sort des sentiers battus, dans un univers qui tout magique qu’il est n’en est pas moins pétri de contradictions.

Lladrana est un monde sur le point de disparaître sous les coups de boutoir de créatures maléfiques qui veulent l’envahir. L’Oracle du pays préconise d’appeler une personne extérieure à Lladrana, la seule susceptible de le sauver. Alexa est donc appelée pour remplir une mission bien précise mais dans le même temps, ce sont la méfiance et la suspicion qui dominent à son égard. Et c’est là que réside une des originalités du roman.

L’héroïne à la fois fascine, intrigue et parfois même révulse certains habitants de Lladrana. Elle les amuse mais les effraye aussi car dotée d’un pouvoir immense qu’elle découvre et que donc parfois elle peine à maîtriser. Les Maréchaux, l’élite de Lladrana veulent l’instrumentaliser, s’en servir comme d’une chose, comme d’une arme, le problème c’est qu’Alexa refuse de jouer le jeu, ce qui donne lieu à des scènes parfois fortes, parfois cocasses. Outre les combats qu’elle va devoir mener contre les Forces du Mal il lui faudra aussi en mener contre les Forces du Bien, pour s’imposer, elle, comme être autonome, dotée de désirs et d’aspirations. Elle accepte d’être la Jeanne d’Arc de Lladrana mais cela sera à sa façon et à ses conditions !

Face à ce personnage riche et flamboyant, on pourrait supposer que le héros masculin va être une espèce de caricature de macho, en rajoutant dans l’aspect "viril" pour exister face à la personnalité écrasante d’Alexa. Mais tout comme Alexa déconcerte les Maréchaux en les prenant régulièrement à contre-pied, Robin D Owens déstabilise son lecteur en offrant un héros masculin tout aussi surprenant.

Bastien est tout aussi contradictoire qu’Alexa : c’est un chevalier, fils d’un des Maréchaux, mais aussi un "Noir et Blanc", c’est à dire un être imparfait , fantasque, incapable de dominer totalement le pouvoir qui l’habite et à ce titre, méprisé par son père et par bon nombre de personnes considérant les Noirs et Blancs comme des êtres inférieurs. Il est à la fois en guerre contre lui-même et contre l’élite des Maréchaux qu’il estime peu fiable et totalement dépassée. Mais lui-même est envahi par ses propres contradictions ce qui l’amène à commettre bourde sur bourde à l’égard d’Alexa au point de les mener au bord de la rupture à plusieurs reprises. Il peut être capable de la pire goujaterie comme de la plus extrême délicatesse. Mais ce sont peut-être ces
faux-pas qui le rendent si attachant, cette faiblesse que le lecteur sent tapie derrière la façade pleine d’audace et d’exubérance qu’il affiche.

Mais il ne faudrait pas croire que le roman se résume à ces deux héros ! En réalité, de nombreux personnages gravitent autour d’eux donnant vie à une société riche et complexe. Parmi eux, il convient de signaler le délicieux personnage du multiforme Sinafin, à la fois sage et facétieux qui apporte une touche d’humour et de légèreté. Et le tableau ne serait pas complet si l’on n’évoquait la poésie de la magie qui imprègne tout le roman. Si l’auteur fait preuve d’une imagination débridée lorsqu’il s’agit de créer des monstres il n’en manque pas lorsqu’il s’agit d’évoquer la magie, pilier de ce monde.

Si la Fantasy mâtinée de poésie et d’un brin d’humour est votre tasse de thé, ce livre pour vous !

Il est à signaler que la suite de ce cycle vient de paraître avec L’appel de la lune (novembre 2007).

Dominique Simon

Fiche Technique

Format : broché
Pages : 512
Editeur : Harlequin
Collection : Luna
Sortie : 1 mai 2007
Titre original : Guardian of Honor
Prix : 6,90 €






Retour au sommaire