SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Transformers - GI Joe #1

"Transformers - GI Joe #1" de John Ney Rieber - Jae Lee

7/10

Un G. I. Joe d’une main, un Transformers dans l’autre, me voilà paré pour un nouveau combat et des Paf, Boum, Crac, dignes des meilleurs épisodes des vieux Batman. Nouvelle mini série revival des années 80, on pourrait s’attendre une fois de plus à ces récits sans grande profondeur, plus mercantiles qu’artistiques (qui vient de dire qu’il n’y avait plus rien d’artistique aujourd’hui ?), et pourtant force est de reconnaître que cette énième aventure des jouets de notre enfance, et donc des dessins animés, gagne une profondeur assez rare avec ce genre de héros.

Parce que Jae Lee (Namor, Captain America, Hellshock) est aux dessins, la donne est totalement différente. Et le plaisir ressenti également. C’est beau, c’est sombre, l’ambiance est admirablement bien rendue. Les robots ne ressemblent plus à des jouets dont on a respecté les emboîtements. Les G. I. Joe n’ont rien de ridicules et semblent tout droit sortis de photos de la guerre. On oublie rapidement le coté revival et commercial pour se plonger dans cette atmosphère lourde, dans laquelle les machines sont l’arme ultime, les héros des soldats qui tombent au combat, attaquant une forteresse à priori imprenable.

Un premier numéro très bien réalisé, qui rejette le coté retro qui colle en général à la peau de ces séries pour lui donner un ton plus mature. Et encore une fois le plaisir des yeux via le grand Jae Lee.

Grégory Covin



Retour au sommaire