SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Basilisk tome 5

"Basilisk tome 5 " de Fûtarô Yamada (histoire) et Masaki Segawa (dessin)

Dans les tomes précédents :

Lorsque le shogun Ieyasu Tokugawa se trouve dans l’incapacité de décider lequel de ses deux fils devra le remplacer à la tête de l’empire, son conseiller lui suggère un concours pour le moins atypique : il suffit de laisser les deux clans de ninjas de l’empereur se battre à mort, avec 10 maîtres ninjas de chaque clan combattant pour l’un ou l’autre de ses fils. Le clan vainqueur déterminera qui succédera au trône. Ainsi, les Iga et les Kôga doivent se battre, alors qu’une réunification des deux camps était prévue par le mariage d’Oboro et de Gennosuke. Après avoir assassiné la moitié du clan Kôga par traitrise, les ninjas d’Iga croyaient la victoire à portée de main. Mais c’était sans compter sans les terribles pouvoirs de Gennosuke Kôga, qui peut frapper d’une mort instantanée tous ceux qui croisent son regard. Humiliés, désorganisés, les guerriers d’Iga doivent à tout prix reprendre l’initiative.

Dans ce volume :

Il ne reste plus que trois ninjas dans chaque clan. Chacun est bien décidé à utiliser tous ses pouvoirs pour faire gagner son clan. Alors que Gennosuke se trouve face à Oboro, aucun des deux n’a le courage de tuer l’autre. Pendant ce temps, Ofuku intervient dans la lutte afin de faire gagner le clan dont lequel le règne de son fils dépend.

Le dernier tome d’une romance shakespearienne à la sauce ninja qui sait très bien allier action et violence. Les dessins sont toujours aussi agréables.

(Virginie Liégeon)

Basilisk tome 5 - Fûtarô Yamada et Masaki Segawa - traduit du japonais par Atomic Panda - Editions Kurokawa - juin 2007 - Inédit, poche, sens de lecture japonais, 272 pages dont 6 en couleur, 7,90 euros



Retour au sommaire