SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  A - F -  Crime City (A little trip to Heaven) - Edition zone 2 - Inédit
"Crime City (A little trip to Heaven) - Edition zone 2 - Inédit "
de Baltazar Kormakur
 

Avec Forrest Whitaker, Julia Stiles, Peter Coyote, Jeremy Renner.
Swift Vidéo

Le Festival du Film Policier de Cognac 2006 ne marquera pas les annales. On trouvait pourtant le superbe « Arrivederci amore ciao » de Michele Soavi, et en seconde position « Crime city » (titre français banal pour un original plus original à savoir « A little trip to heaven ») qui remporta le Prix de la Critique, sauvant ainsi in-extrêmis un palmarès catastrophique avec en apothéose, le Grand Prix au nullissime « Silentium » et ses ténors amateurs de jeunes asiatiques séquestrées dans un monastère pour le bon plaisir de ces messieurs. Même en DVD, s’il sort un jour, à éviter, vous gagnerez deux heures de vie en plus dans votre existence ! « Crime city », c’est un polar très noir sur les escroqueries à l’assurance. L’enquêteur, c’est le génial Forrest Whitaker, « oscarisé » cette année pour sa prestation en Amin Dada dans l’excellent « Le dernier roi d’Ecosse ». La victime, c’est Julia Stiles, alias la « secrétaire » dans la trilogie des J ason Bourne, ou encore la mère du petit Damien dans ce navet qu’est le remake de « La malédiction ». Lui ne vit que pour son métier jusqu’au jour où il tombe sur elle, son gamin et un mari plus que pourri. Il décide alors de donner un autre sens à leurs vies respectives. Signé par l’islandais Baltazar Kormakur, l’histoire se déroule lentement dans des paysages proches du noir et blanc (le film fut tourné en partie en Islande, terre de volcans...), avec un souci du détail narratif impressionnant quant à l’intensité que cela insuffle à un film qui aurait pu sombrer dans l’ennui le plus rébarbatif. Il n’en est donc rien, et « Crime city » (bon sang, quel titre idiot !) constitue une des meilleures surprises de l’an passé, et du genre en particulier. Inédit en France, sa sortie vidéo est une aubaine, dans une très bonne copie au format respecté, valorisant les superbes plans du film. En bonus, un making-of tout moche composé d’interviews sur le tournage de Julia Stiles et de l’équipe, le tout mal écrit, réalisé, concocté. Mais un tel petit bijou mérite d’être dans toute bonne DVDthèque consacrée aux meilleurs polars. Alors, si vous voulez l’enrichir d’un inédit vidéo qui peut, comme l’indique la jaquette, faire penser à un film des frères Coen (sans le « h » les gars, ça fera mieux, pour le côté référence cinéphilique) comme « Blood simple » ou « Fargo », il ne faut pas hésiter : « Crime city », malgré son titre français navrant, est un sacré bon putain de petit polar comme on aimerait en découvrir plus souvent.

Note film : 9/10 (copie excellente, format d’origine 2.35, image 16/9ème compatible 4/3)
Bonus DVD : 3/10 : bande-annonce - making-of - filmographies.

St. THIELLEMENT



Retour au sommaire