SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
102
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Hellboy les germes de la destruction

"Hellboy les germes de la destruction" de Mignolia & Byrne

9/10

Quand je revois toutes ces années de ma carrière de plus grand enquêteur paranormal du monde. J’ai l’impression d’avoir passé un sacré bout de temps à planer. Bon, bondir, tomber être employé, balancé à travers les airs, j’ai fini plus ou moins par m’y faire. Mais là. C’est différent. On m’a aspiré à travers le plancher de la vieille demeure des Cavendish. Et j’ai l’impression que ça dure depuis des heures sinon des jours.

1944 : un sorcier qui affirme être au service des Nazis déclenche un sortilège un petit garçon apparaît. Précisons ses caractéristiques démoniaques (peau rouge, cornes, queue et surtout une main droite hors norme). Est-ce tout ? Non, car comme l’affirme ce sorcier "J’ai invité une réaction en chaine d’évènements que nul ne pourra plus ni arrêter renverser".
Le petit garçon a conservé son surnom de Hellboy est devenu enquêteur au B.P.R.D.
Il dispose de deux colalborateux principaux Abraham Sapien et Elisabeth Sherman. Si le docteur Abraham Sapien est un amphibien aux origines obscures, Elizabeth Sherman elle sait très bien qui elle est. Elle est celle dont le déclenchement intempestif de son talent pyrotechnique a grillé 32 personnes dont sa propre famille.
Bien des décades après la première apparition d’Hellboy le sorcier est bien décidé à se servir de sa créature.
Cet album ( qui est une réédition de celui paru initialement chez Dark Horse France) nous présente un héros atypique dont le destin doit être fatal à l’humanité.
Si le dessin de Mike Mignolia nous révèle un style proche de celui de Jack Kirby, il ne faut pas négliger le scénario qui porte la marque de John Byrne : cf. le début relaté par un sergent américain, l’alliance du surnaturel et des nazis et surtout le dénouement imprévu (1).
A signaler que c’est principalement de ce tome qu’a été tiré la trame du film Hellboy de Guillermo Del Toro.

(1) cf. l’alliance de Captain América & d’Union Jack face au vampire-nazi Baron Blood

Damien Dhondt

Scénario : John Byrne, Dessin : Michael Mignola, Couleurs : Mark Charello & Matthew Hollingsworth, Introduction : Robert Bloch _ Hellboy : Les germes de la destruction _ Delcourt ( novembre 2001) _ Réédition, moyen format, couleurs, 64 p. 13,95 euros



Retour au sommaire