SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  M - R -  Emblèmes 10 : Sociétés Secrètes



"Emblèmes 10 : Sociétés Secrètes"
de
Alain Pozzuoli

Editeur :
Oxymore Edition (8 septembre 2003)
 

"Emblèmes 10 : Sociétés Secrètes"
de Alain Pozzuoli



7/10

Les éditions de l’Oxymore reste sûrement les derniers éditeurs français à poursuivre la publication d’anthologies périodiques à thème comme la série Emblèmes. Après avoir abordé dernièrement La route ou encore la grande faucheuse, voilà que l’équipe d’Oxymore a demandé à des auteurs de s’attaquer aux sociétés secrètes.

Milieux méconnus et fantasmés à l’extrême, ces sociétés vous sont présentés par Alain Pozzuoli dans un Avant-Propos qui veut établir la différence entre ces sociétés, ces clubs, réunissants des personnes de l’ombre autour d’un but ou d’une philosophie commune, et les sectes. Même si parfois la frontière est bien mince.

Comme pour chaque numéro, vous retrouverez des textes de fiction abordant le thème sous tous les aspects de l’imaginaire, et des textes d’analyse. ici, Bram Stoker expose son point de vue sur le mythe de Cagliostro, Alain Pozzuoli et Thierry Acot-Mirande nous révèle les influences de ces sociétés secrètes sur les écrits des auteurs du XIXème et XXème siècles, et enfin une bibliographie complète l’ouvrage.

Côté fiction, Matthieu Baumier offre un texte assez contemplatif sur les rites des Templiers ; Robert Weinberg s’attaque, dans un texte tout en finesse et attendrissant, à la maltraitance sur enfants et aux Enfants de Mai, groupuscule occulte tentant de lutter contre ce fléau encore trop d’actualité ; Guillaume Roos aborde l’immortalité ; Jess Kaan, dans un nouveau texte délirant, s’interroge sur toutes les formes de complot en prenant comme cible première l’Opus Dei, extrapolant sur les ramifications de ce mouvement bien réel et tout puissant sur la politique internationale et malheureusement sur l’impuissance que peuvent ressentir ses personnages face au destin du monde, tout en terminant sur une note d’espoir...vain ? ;

Claire Garand conte une histoire très romantique sur Lisbonne et ses secrets enfouis ; l’aspect horrifique est apporté par Bruce Holland Rogers et son Roi Corpus, roi de la pourriture et des morts, dans une Nouvelle Orléans aux prises avec son carnaval toujours sujet aux pires délires des écrivains et conteurs ; et pour finir, Ronan Quarez nous plonge dans les folies de la manipulation génétique et les questionnements sur les "races supérieures".
Dans l’ensemble, tous ces textes sont de bonnes factures, aux rythmes dissemblables mais plaisants. On ne peut que reconnaître les qualités d’écriture des uns et des autres. De plus, le sujet central permet de diversifier les histoires à foison sans retomber dans des redites, ce qui donne du plaisir à lire l’ensemble comme un vision multiple du cas Sociétés Secrètes, et évite de tomber dans des répétitions épuisantes comme c’est le cas dans certaines anthologies à thème.

Michaël Espinosa

Emblèmes 10 : Sociétés Secrètes - Présenté par Alain Pozzuoli - Editions de l’Oxymore (Emblèmes) - septembre 2003 - 160 pages - 10,60 euros






Retour au sommaire