SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Doraémon 1

"Doraémon 1" de Fujiko F. Fujio

7/10

- Comment es tu arrivé jusqu’ici ?
- Tu me poses trop de question à la fois. Ce n’est pas important. Car je viens de te sauver de ton terrible destin.

La meilleure façon de modifier le passé consiste à envoyer dans le temps un robot chargé de modifier les évènements.
Puis vient la rencontre avec le sujet déterminant...Sarah Connors ? Bien sur que non. Il s’agit de Nobita Nobi collégien d’une banalité affligeante qui se retrouve en compagnie d’un chat ( bipède, robotisé et parlant) que son lointain descendant vient de lui envoyer par la machine à remonter le temps. La dite machine se trouve dans le tiroir de Nobita (pourquoi pas ? elle doit bien se trouver quelque part).
Le chat Doraemon est chargé de lui éviter un accident et accessoirement de faire faillite dans quelques années, accumulant ainsi des dettes qui quelques siècles plus tard pèsent toujours sur sa famille.
Et c’est ainsi que Doraemon veille sur Nobita. Disposant d’une panoplie de gadgets futuristes comme la télé du temps ( captant le futur avec dix secondes d’avances, ce qui permet d’éviter les accidents pour se diriger droit vers un autre), la flute méli-mélo ( qui pousse les gens à fairet l’inverse de ce qu’on a envie de faire) ou le crayon ordinateur (très utile pour faire ses devoirs).
Entendons nous bien. Doraemon était chargé d’éviter à Nobita bien des mésaventures. Mais que peut on attendre d’un chat qui a peur des souris ? Bref, Charybde et Scylla vous connaissez ? Entre les interventions malheureuses, les voyages temporels et les modifications de la réalité le destin de Nobita ne risque guère de s’améliorer.
Le style du dessin de ce manga est celui des années 70. Mais il était temps de traduire ce manga qui fut adapté à la télévision en un animé de 1787 épisodes : instructif.
On remarquera que l’une des facettes de l’humour de l’auteur consiste à représenter le héros couvert de plaies et bosses. Oui, c’est vraiment instructif.

Damien Dhondt

Fujiko F. Fujio _ Doraémon tome 1 _ Traduction : Misato, Adaptation graphique : Eric Montésinos _ Kana (juillet 2007) _ Inédit, poche, noir & blanc, sens de lecture japonais, 192 p. 5,95 euros



Retour au sommaire