SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Le temps rattrapé



"Le temps rattrapé"
de
Linda Howard

Editeur :
J’ai Lu
 

"Le temps rattrapé"
de Linda Howard



Présentation de l’éditeur

A Pekesville, Kentucky, le taux de criminalité n’est guère élevé. Mais au lendemain d’une nuit ponctuée de phénomènes étranges, une capsule temporelle est dérobée et l’on retrouve un avocat assassiné, une lance fichée dans le dos. L’inspecteur Knox Davis surprend sur les lieux du crime l’agent fédéral Nikita Stover qui pose décidément beaucoup de questions. Intrigué par une foule de détails insolites, il finit par la prendre en défaut et elle lui avoue alors la vérité : elle travaille bien au FBI, mais arrive tout droit de 2207 ! Sa mission consiste à traquer un tueur qui voyage dans le temps. C’est ainsi que Knox va mener l’enquête la plus folle de toute sa carrière aux côtés de sa jolie collègue auprès de laquelle il n’a - il le sait, hélas ! - aucun avenir...

Avis de Valérie

Les voyages dans le temps ont toujours un petit côté magique puisqu’il s’agit d’ajouter une nouvelle dimension-temps à notre réalité. Linda Howard étant connue pour ses romans d’amour, on pouvait être surpris de la retrouver dans un genre quelque peu différent : le roman policier fantastique.

Notre étonnement est d’autant plus grand, que la construction de la trame est particulièrement fine et l’on ne peut que reconnaître un réel talent d’écrivain. La lecture est rendue très agréable d’autant que l’intrigue est solide et ne se laisse pas découvrir facilement.

La structure des personnages est également bien échafaudée avec notamment Nikita Stover qui offre quelques réflexions sur une destinée idéale que l’on anticipe et qui ne l’est que de très loin, l’homme évoluant peu, au final.

Le point d’orgue est l’invention des éléments du futur qui sont non seulement très cohérents, bien insérés dans le contexte et le roman mais également ingénieux.

Le tout offre une histoire fantastique très bien montée, agréable à découvrir et laissant un souvenir persistant. Les plus romantiques prendront les scènes d’amour comme un bonus qui illumine le récit, les autres découvriront le style cru des Américaines sur le sujet, style pratiquement intraduisible tant les descriptions sont anatomiquement précises et devant être adaptées pour ces Français plus bégueules que l’on pouvait l’imaginer.

Fiche technique

- Format : poche
- Pages : 282
- Editeur : J’ai Lu
- Sortie : 19 avril 2007
- Prix : 5,90€






Retour au sommaire