SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  A - F -  Alien apocalypse
"Alien apocalypse "
de Josh Becker
 

Avec Bruce Campbell, Renne O’Connor, Remington Franklin.
Free Dolphin Vidéo

Avoir le Grand Prix de l’Inédit Vidéo à Gerardmer Fantastic’Arts 2007 ne signifie pas que l’on est en présence d’un petit bijou (jamais arrivé jusqu’à présent malgré certaines présences dans cette sélection comme « L’écorché » ou « The Woods », les meilleurs lauréats étant « Eclosion », « Into the mirror » & « Shutter », bons films, c’est déjà ça !). Dans le cas de « Alien apocalypse », il s’agit d’un téléfilm commandité par la chaine Sci-Fi Channel à deux potes de lycée, Josh Becker & Bruce Campbell, qui comptent aussi dans leurs autres copains, Sam Raimi et tout ce petit monde mit la main à la pâte du mythique « Evil dead ». Bon, revenons au présent : « Alien apocalypse » est une série Z assumée. Alors c’est simple : on aime bien ou on ne supporte pas. Dire qu’on adore est tout de même exagéré, tout comme détester. En fait, on peut trouver largement meilleur dans le Z, comme « Killer clowns from outer space » par exemple, parce qu’on y trouve aussi de réelles qualités : mise en scène qui se tient, humour plutôt fin, effets spéciaux énormes mais « réalistes », etc... Il y a quelques bons effets spéciaux dans « Alien apocalypse » mais on sait très bien qu’aujourd’hui, avec les CGI et autres effets numériques, même sans beaucoup de sous, on s’en sort bien. Par contre, quand il n’y a pas grand talent à côté de ça, hé bien, ce sera et demeurera un Z sympathique mais sans plus. Bref comme c’est le cas ici.
Après 40 ans endormis par cryogénie, le professeur Hood (Campbell) et son équipe reviennent sur Terre. Là, ils découvrent que l’humanité n’est plus ce qu’elle était, les hommes étant esclaves de termites humanoïdes. Hood va alors créer une rébellion pour retrouver la Terre qu’il a quittée, cette planète bleue où les hommes vivaient entre eux et non pas soumise à des insectes mutants, et éradiquer la menace termite.
Ok, d’accord, on l’aura compris, c’est « La planète des singes » (on y pense plus que « Mars attacks »...) version termites, budget de misère, scénario débile, talents en moins en pratiquement tout. Josh Becker est plein de bonnes intentions mais sincèrement, on a vu meilleur que lui derrière une caméra. Si tout cela était mené sur un rythme d’enfer, avec un scénario un poil plus ambitieux, délirant, et drôle, alors oui, « Alien apocalypse » aurait pu être un Z appelé à devenir culte (comme les « Killer clowns »). Ici, il n’en est rien, ça se suit mollement, on écrase quelques bâillements, signe que le bât le plus blessant du film est bel et bien son scénario. Assez surestimé, « Alien apocalypse » ne constitue pas l’excellente surprise qu’on pouvait attendre de la part de membres de la bande « Evil dead ». Si Campbell s’ne sort bien, c’est Becker qui n’a pas l’étoffe voulue. Le plus marrant, c’est de le savoir dès qu’on voit ses deux courts-métrages d’étudiants dont un réunissant quasiment tout « Evil dead » : c’est très vite insupportable. A découvrir par curiosité, même pour « Alien apocalypse », une série Z moyenne, qui aurait pu être mieux, c’est certain. Tiens, ne serait-ce qu’avec des insectes géants humanoïdes venus de l’espace comme les mantes religieuses de « Meet the Applegates », justement, quand sortira-t-il en DVD celui-là ? Ça, c’est une petite perle. Mais ceci est une autre histoire...

Note film : 4/10 (copie excellente, format d’origine 1.85, image 16/9ème)
DVD : 8/10 - Bonus : bande-annonce (vf ou vostf) - deux courts métrages de Josh Becker avec Bruce Campbell

Stéphane THIELLEMENT



Retour au sommaire