SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Death Note tome 3

"Death Note tome 3 " de Tsugumi Ohba et Takeshi Obata

Résumé des tomes précédents :
Ryuuku est un shinigami (déité de la mort) ordinaire. Son seul et unique problème actuel est qu’il s’ennuie dans son monde. Alors, pour se divertir, il va laisser tomber son "Death Note", autrement dit son carnet de la mort, dans le monde des humains. Sachant que quiconque ramasse le Death Note en devient propriétaire, Ryuuku sait qu’il va s’amuser de cette manière. Le nouveau propriétaire du Death Note est Yagami Raïto (nommé Light dans la version US et francophone), un jeune lycéen de 17 ans. Raïto est un élève plus que brillant, mais il déteste vivre dans le monde actuel, détruit par l’argent et le pouvoir. Et c’est avec ce Death Note qu’il décide de façonner un Japon, et même le monde, à sa façon. Se rendant compte des vies humaines qu’il a détruites, il se demande s’il doit abandonner le Death Note ou le garder en sa possession. Il choisit de l’utiliser pour créer un monde sans crimes. S’en suivra la mort de plusieurs personnes en liberté ou en prison, que Raïto juge bon de tuer pour purifier ce monde. La police mondiale s’aperçoit de ces mystérieux décès, et ne sachant comment réagir à la situation, fait appel à L, détective reconnu mais inconnu par son identité, qui a pour nouvelle mission de découvrir qui est Kira ("Killer=Tueur" Prononcé a la japonaise) terme qui désigne Raito tout au long du manga. S’ensuit une bataille sans merci pour découvrir l’identité de son adversaire sans dévoiler la sienne, une bataille entre deux élus, un génie contre un génie.

Dans ce tome :
L soupçonne plusieurs personnes d’être Kira, dont Raïto. Il lui tend donc plusieurs pièges successifs. Mais alors qu’un bras de fer s’engage entre les deux jeunes hommes, un nouveau Kira fait son apparition. A l’aide des médias, il veut imposer sa loi et faire collaborer la police à son épuration.

Rare est un manga comme Death Note qui vous accroche aussi rapidement avec un scénario prenant et des rebondissements multiples. Les personnages assez nombreux sont tous bien détaillés, chacun ayant sa propre idée de « la justice ». Les dessins sont fins, détaillés, précis et collent bien à l’ambiance du manga, les shinigamis ont un look très à part. Les dessins, en plus, s’affinent au fur et à mesure des tomes, suivant le passage de l’adolescence à l’age adulte du personnage principal.

Virginie Liégeon

Death note tome 3- Tsugumi Ohba et Takeshi Obata- traduit du japonais par Myloo Anhmet - Editions Kana, collection Dark Kana- avril 2007-5,95€



Retour au sommaire