SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Le Janitor : T.1 - L’Ange de Malte

"Le Janitor : T.1 - L’Ange de Malte " de Yves Sente et François Boucq

Vince fait partie du Service de protection et des renseignements extérieurs de La Curie. Il est garde du corps pour les archéologues et les acheteurs d’art du Vatican. Cette situation lui convient car il peut servir l’Église sans être mêlé de trop près à la politique menée par celle-ci. Il est là parce que son éducation a été chrétienne, mais il aurait pu, de la même façon, servir une autre religion.
Le rôle d’un garde du corps d’un acheteur d’art n’est pas de tout repos. Lors de sa dernière mission, à Malte, Vince a essuyé des coups de feu, tenté de semer ses poursuivants par une course folle en voiture, allant jusqu’à provoquer la mort de ceux-ci. Ces conditions l’amènent à s’interroger sur son rôle et ses motivations. Il s’en ouvre à son confesseur qui lui conseille de suivre sa voie, d’autant que ses succès l’ont fait remarquer par sa hiérarchie. Il intègre alors le corps des Janitor, une structure secrète chargée de protéger l’Eglise : « contre ses membres qui succombent aux mauvaises tentations. »
Parallèlement, une jeune journaliste du « Financial Point » cherche à en savoir plus sur les mouvements boursiers autour des actifs du Vatican et deux gamins surprennent un combat entre Godefroy de Bouillon et Saladin !

Les membres de L’Église Catholique, avec leur goût du silence, voire du secret, du mensonge par omission, laissent la porte ouverte à toutes les hypothèses et suppositions. Ceux-ci, de plus, excellent dans l’art d’esquiver les questions, ou de ne pas répondre, et font supposer de sombres secrets, des affaires louches, des machinations tortueuses.
Yves Sente et Francois Boucq s’engouffrent sur ce créneau fertile et élaborent une intrigue contemporaine autour d’une police secrète chargée de surveiller les membres dont les motivations et les actes laisseraient à désirer. Ils dévoilent les jeux de pouvoir au sein d’une structure comme le Vatican et mettent une touche d’ésotérisme et de spiritualité, avec par exemple, un « ange gardien ». Toutefois, ne jouent-ils pas sur les mots sachant que Janitor signifie gardien, en latin ?

Ils proposent un héros qui, bien qu’inspiré, semble-t-il, d’agents action de structures existantes, est le descendant des moines guerriers,. Laïc, il utilise l’aura que conserve malgré tout l’homme d’église dans la population, un homme charitable, incapable de faire du mal !

Les auteurs tissent les ramifications de leur intrigue à l’image des réseaux complexes du Vatican et laissent supposer que tout n’est pas aussi simple et limpide dans l’univers des représentants du Christ. Le scénario, qui intègre une large part de fiction à quelques éléments réels, reste très crédible.

Le dessin de François Boucq, sa mise ne scène font merveille.

Une première partie que l’on a plaisir à découvrir, qui se laisse dévorer sans état d’âme, en attendant, bien sûr, la réponse aux nombreuses interrogations dans la suite qui s’intitulera « Week-end à Davos ».

Serge Perraud

Le Janitor : T.1 - L’Ange de Malte, scénario de Yves Sente, dessins de François Boucq
Dargaud, avril 2007, 48 pages, 13 €



Retour au sommaire