SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  S à Z -  X-Men 2
"X-Men 2"
de Bryan Singer
X Men 2

X Men 2

X Men 2

X Men 2

X Men 2

X Men 2
 


X-Men 2



Réalisateur : Bryan Singer


Avec :
Hugh Jackman, Anna Paquin, Brian Cox, Patrick Stewart


Dans la grande mode récente des adaptations cinéma de célèbres comics, X-Men fait figure de réussite. Pourtant, il manquait quelque chose, un peu comme si le film n’était pas assez long, ou que la dernière partie soit un petit peu trop expéditive. X2 corrige le tir. Si à la première vision, on peut émettre des réserves et montrer un certain désappointement (un peu trop long mais ça, c’est vrai), force est d’avouer que le film gagne des qualités à sa seconde vision et que son succès quasiment deux fois plus important est parfaitement justifié.


Suite à un l’attaque du président américain par un mutant en plein cœur de la Maison Blanche, le général Stryker obtient les crédits pour l’éradication des mutants. Il prend alors l’assaut du centre de Professeur Xavier. Mais ce que Stryker n’avait pas prévu, c’est que les mutants de tous bords s’associeraient au moins juste cette fois pour le combattre. La guerre peut commencer...


Débutant par la meilleure séquence du film, l’attaque de Diablo sur le président, X2 perd un peu de ce rythme pour se concentrer sur les personnages. Si les plus fascinants demeurent toujours les mêmes (Wolverine en tête, Hugh Jackman est carrément génial) ou des nouveaux comme Diablo, il accorde trop d’importance à d’autres dont on sait qu’ils seront joués par un autre acteur pour le n°3, comme ce sera le cas pour Halle Berry qui incarnerait donc Tornade pour la dernière fois : l’Oscar et 007 lui sont montés à la tête, et on sent parfaitement que ses dialogues ne sont là que pour lui accorder plus de présence. Ses nombreux désaccords avec Synger ont semblent-ils signés sa rupture d’avec l’univers X-Men. A côté de ça, X2 néglige d’autres personnages seulement aperçus comme Colossus. Pour les " petits jeunes " comme Iceberg ou Torche, Bryan Singer se sert de leur rôle pour des scènes plus importantes qui ont une répercussion sur d’actuels problèmes de société


Mais dans l’ensemble, le mélange se révèle assez homogène, certaines questions trouvent des réponses, tout en en amenant d’autres. La réussite de X-Men ou X2 tient essentiellement dans sa réactualisation sérieuse du comics sur grand écran conjuguée à dur spectacle de divertissement servi par des effets spéciaux parfaits, et une réalisation qui s’accorde parfaitement au sujet tout en étant assez personnelle, tout l’inverse de Daredevil donc. Cette édition DVD permet aussi d’aller trouver dans les bonus des interviews de Stan Lee et autres auteurs de comics à l’origine des X-men, un long et très intéressant making-of, les séances de maquillage de Diablo, bref ce qu’il y a de plus indispensable pour continuer encore un peu plus le plaisir de voir une adaptation de comics réussie.


Film : 9/10 DVD : 8/10



Bonus (vostf) : commentaire audio ; interviews d’auteurs du comic X-Men ; making-of ; séance de maquillage pour Diablo ; bandes-annonce.

Stéphane Thiellement



Retour au sommaire