SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Castaka : T.1 - Dayal, le Premier ancêtre

"Castaka : T.1 - Dayal, le Premier ancêtre " de Jodorowsky et Das Pastoras

Bérard a convié sa famille dans la salle d’armes sacrée pour leur annoncer un grand danger. Mais avant, il veut s’assurer que son fils, Oton, est digne d’être son successeur et le provoque en duel pour lui donner comme ultime leçon : « Il n’y a qu’en sachant perdre qu’on peut gagner ! » Afin de parfaire son enseignement, il décide de lui révéler l’histoire de leurs ancêtres.

Tout a commencé sur Ahour-la-Naine, une petite planète fertile où les deux mille habitants auraient pu vivre dans la félicité. Mais, par orgueil, pour de vaines querelles, il étaient divisés en deux camps qui s’étripaient joyeusement, en respectant, cependant, un code d’honneur. Pour vaincre, ils employèrent la traîtrise et l’escalade qui s’en suivit amena à employer une arme ultime pour l’extinction d’un peuple : la stérilité des mâles !
Seul Dayal, le fruit d’un viol, n’a pas été contaminé. Il peut encore transmettre la vie ...et perpétuer la lignée des Castaka. Mais comment et à quel prix ?

Alexandro Jodorowsky reste fidèle à son univers fétiche et trouve les ressources pour le développer. Rappelons-nous qu’il a commencé par « L’Incal », puis a dévoilé l’existence de John Difool. Ce dernier a croisé la route d’un représentants des Méta-barons, et l’auteur nous a invité à découvrir l’ascendance du guerrier, la vie de ses aïeux dans un contexte SF assez inhabituel, peuplé d’extraterrestres, de sectes bizarres, de sociétés surprenantes et de planètes délirantes. Le scénariste n’étant pas à court d’idées propose maintenant l’histoire des ancêtres des Méta-barons : les Castaka.

Si l’on pouvait craindre une certaine usure liée au prolongement de la série, il n’en n’est rien. L’auteur conserve intact le souffle qui l’animait pour « L’Incal », avec cependant, une meilleure maîtrise d’un sujet dont il connaît bien le contexte, l’environnement. Il restitue cette ambiance singulière faite d’un mélange des mythes fondateurs et d’un esprit samouraï.
Il use, cependant, dans cet album où l’humour reste discret, d’un ton plus solennel, plus grave. Mais on retrouve les références constantes à la transgression des règles, aux tabous dont on repousse les limites.

Alexandro Jodorowski livre également une fable douce-amère sur l’évolution de l’homme et sa capacité à faire d’une planète féconde et généreuse, un lieu de misère, de chaos, de douleurs, de violence et de haine.

Das Pastoras, originaire de Galice, sert un graphisme impeccable, jonglant entre une représentation réaliste teintée de fantastique. Il fait un réel travail de recherche sur les couleurs, et s’approprie sans difficultés l’esprit d’un univers déjà crée, qu’il sait enrichir de sa propre vision.

« Dayal, le Premier ancêtre » ouvre une série dont on se régale d’avance de la suite.

Serge Perraud

Castaka : T.1 - Dayal, le Premier ancêtre, scénario d’Alexandro Jodorowsky, dessins et couleurs de Das Pastoras, Les Humanoïdes Associés, mars 2007, 56 pages, 12,90 €



Retour au sommaire