SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  A - F -  Flicka - Edition zone 2
"Flicka - Edition zone 2"
de Michael Mayer
 

Avec Alison Lohman, Maria Bello, Tim MacGraw.
20th Century Fox Home Vidéo

Décidément, c’est le retour des animaux stars de notre enfance. Ainsi, après le come-back plutôt réussi de « Lassie, voici qu’arrive une nouvelle version de « Flicka », tirée des romans de Mary O’Hara. Comment ça, vous ne connaissez pas ? Tout enfant aimant les chevaux, on lui préconise de lire « Mon amie Flicka » et ses deux suites « L’herbe verte du Wyoming » (le titre qui fait rêver...) et « Le fils de Flicka ». Et sans être passionné de l’animal, cela reste des classiques de la littérature de jeunesse, contant l’amitié d’un enfant avec une jument, Flicka donc, en plein cœur des vastes prairies du Wyoming, dans un grand ranch, avec un père autoritaire mais juste, des tracas d’enfant, etc... Bref, des films, il y en eut quelques uns dont le plus connu est celui avec l’enfant star de ce genre il y a plus de soixante ans, j’ai nommé le célèbre Roddy Mc Dowall, connu pour avoir été après Cornélius et avoir retrouvé un nouveau statut en interprétant le chasseur de vampires dans « Vampire, vous avez dit vampire ? ». Et entre cette première version et l’actuelle, d’autres de pays divers et variés. Bon, on passe à notre version actuelle, qui s’est pris quelques libertés avec le texte originel. Déjà, ce n’est plus un gamin qui est ami avec Flicka mais une adolescente. Autrement, c’est en gros le même schéma : elle se sent seule, mal aimée, elle veut arrêter les études et devenir responsable du ranch familial. Elle, c’est Katy (très bien campée par Alison Lohman, vue en fille de Nicolas Cage dans « Les associés », et dans un drame noir excellent, « Laurier blanc ») et un jour, elle recueille une jeune jument sauvage qu’elle baptise « Flicka » (« fille » en suédois). Au travers de la jument, Katy va revivre, s’affirmer tant pour elle qu’auprès de son père, lui prouvant toute ses valeurs et tout l’amour qu’elle lui porte. Bien entendu, tout ça après plein de dures épreuves, hein, quand même !
Ca peut paraitre mièvre comme ça, et au final, on ne peut qu’être séduit par « Flicka ». Bénéficiant d’un casting parfait (Maria Bello en mère compréhensive et faisant la liaison entre le père et la fille, le chanteur Tim MacGraw, vraiment excellent dans le rôle du père), ce second film de Michael Mayer (on lui doit « La maison au bout du monde », drame intimiste avec Colin Farrell, loin d’être mémorable) réussit sur un canevas classique, à surprendre au point qu’on se laisse séduire facilement par l’ensemble du film. Les personnages sont plus intenses que d’habitude, les paysages, autre acteur du film, de Nouvelle-Zélande sont magnifiquement filmés et remplacent facilement le Wyoming des romans, non, sérieusement, ce n’est certes pas un chef-d’œuvre, mais dans le genre, c’est plutôt une très bonne surprise. Par contre, niveau DVD, des bonus très maigres avec le traditionnel bêtisier qui ne devient plus drôle à force, et des scènes coupées sans intérêt. Un petit making-of eut été le bienvenu. Autrement, laissez-vous séduire, et retrouvez votre imagination et les beaux sentiments de l’enfance, vous verrez, vous apprécierez cette nouvelle, et meilleure, version de « Flicka ».

Note film : 7/10 (copie magnifique, format d’origine 2.35, image 16/9ème compatible 4/3)
Bonus DVD : 4/10 : bêtisier - scènes coupées - clip vidéo.

St. THIELLEMENT



Retour au sommaire