SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  G - L -  Les Contrebandiers de Moonfleet
"Les Contrebandiers de Moonfleet"
de Fritz Lang
Contrebandiers  


Les contrebandiers de Moonfleet


Réalisateur : Fritz Lang


Avec :
Stewart Granger, Vivaca Lindfors, George Sanders


A la fin du 18ème siècle, dans le petit port de Moonfleet, le jeune orphelin John Mohune recherche Jeremy Fox, un gentleman qui devrait selon les dernières paroles de sa mère, veiller sur lui. Mais Fox est en fait le chef de redoutables contrebandiers oeuvrant sur cette partie de la côte Atlantique. John commence cependant à prendre Jeremy pour modèle, jusqu’au jour où il découvre le repaire de la bande ainsi qu’une carte au trésor.


Désormais, il représente une toute autre valeur pour Jeremy Fox.


Voici une édition DVD qu’on n’attendait pas. Et pourtant, il s’agit là d’un petit bijou, un vrai chef-d’œuvre tant sur la forme que sur le fond. Avec Les contrebandiers de Moonfleet, Fritz Lang livrait un conte gothique, un récit d’aventures très som-bres dominé par la présence d’un Stewart Granger parfait dans le rôle d’un séducteur en apparence, gentleman, mais qui n’hésite pas à tuer car il est d’abord et avant tout un contrebandier, un pirate, un criminel. Et tout cela est vu par les yeux d’un enfant qui a fait de ce personnage son héros, son père de remplacement. Et bien avant Stand by me, Pirates des Caraibes, et quelques autres, Lang brassa quelques thèmes revus séparément dans ces films.


La perte de l’innocence au profit d’un passage vers l’âge adulte se fait de manière assez brutale et douloureuse, l’ambiance gothique des récits de pirates avec trésors cachés et squelettes montant la garde trouve ici une superbe inspiration. Car Les contrebandiers de Moonfleet frôle parfois l’épouvante. Il faut voir la scène où John se promène dans le cimetière pour ressentir quelques frissons qu’on ne pensait pas avoir. Fantastique et réalisme, aventures d’adultes et regards d’enfance, Les contrebandiers de Moonfleet gère tout cela avec une rare osmose, en plus servi par une image somptueuse, un cinémascope de toute beauté servant admirablement le contexte inquiétant de film et la situation de son intrigue. Et pour conforter la richesse du scénario, les bonus offrent une longue analyse de scènes où on voit que tout cela va encore plus loin qu’on ne le pensait. Comme quoi, à l’époque, soit presque 50 ans, on prenait bien plus le temps de soigner les scripts qu’aujourd’hui. Certains devraient étudier et retenir la leçon.


Film : 10/10 DVD : 8/10



Bonus (vf) : étude de la scène du souterrain ; les messages de Fritz Lang : analyse approfondie de certains points du film.

Stéphane Thiellement



Retour au sommaire