SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  A - F -  Evil Dead III : l’armée des ténèbres
"Evil Dead III : l’armée des ténèbres "
de Sam Raimi
Evil Dead 3  


Evil Dead 3


Réalisateur : Sam Raimi


Avec :
Bruce Campbell, Bridget Fonda


Troisième volet de la saga Evil Dead 3, est le premier à ressortir cet automne, les deux autres vont suivre d’ici quelques semaines. Le plus drôle, c’est qu’il s’agit de l’épisode qui aura eu le plus de versions sorties en DVD. Ainsi, cette dernière suit de très, très près celle du Studio Canal, réapparue dans les bacs il y a à peine 2 mois et très vite partie pour une excellente raison : c’était la seule à proposer les deux fins du film, un bonus bien plus attractif que des scènes coupées sans grand intérêt ou un prologue inédit qui finalement fut en partie réintégré dans le film. Tout cela par contre constitue l’essentiel des bonus de cette ressortie qui bénéficie de la magnifique affiche signée Casaro pour le film. Avec une telle jaquette, le film va connaî-tre un nouveau succès mais qui ne pourra pas supplanter l’édition précédente avec ses deux fins, devenue du coup un Collec-tor de la mort !


Sorti des griffes des démons, Ash se retrouve catapulté au Moyen-Age, en des temps qui virent la naissance du Livre des Morts. Armé de son bras-tronçonneuse, Ash va aider les différents seigneurs de la guerre à s’unir contre l’attaque des dé-mons.


Tout cela était bien attractif mais, et même si le constat final à tendance à se bonifier avec le temps, on ne peut pas dire que Evil Dead 3 soit un chef-d’œuvre. C’est une série B complètement folle, où Sam Raimi s’éclate comme un malade, mais qui souffre d’un manque flagrant de moyens. Paradoxalement, c’est ce qui en fait son plus grand charme. Les séquences où Ash se bat contre des miniatures de lui-même, l’armée des soldats morts-vivants, la bataille contre les squelettes, constituent des moments assez jubilatoires qui nous font oublier les imperfections des effets spéciaux au profit d’un certain charme qui nous renvoie aux films de Ray Harryhausen.


À côté de ça, le pur délire règne en maître sous la patte d’un Sam Raimi peut-être dépassé par ses idées mais qui réussit pourtant à créer quand même un peu ce qu’il voulait pour clore sa trilogie. Il reconnaît aujourd’hui que le résultat l’a frustré, et qu’il n’est pas impossible qu’il revienne au royaume des morts pour un quatrième chapitre plus conforme à son souhait. Maintenant, les fins du film sont donc au nombre de deux. Celle proposée ici est celle qui fut choisie, à savoir Ash revenu dans son monde, en gérant de supermarché, et racontant à sa belle, ses exploits en Enfer. La seconde, initiale cependant, voyait ce dernier se réveiller dans sa caverne où il avait été enterré pour un très long sommeil, et découvrir un monde ravagé. Ce n’est pas cela que vous trouverez ici, seulement comme il a été précisé plus haut, des bonus bien moins riches que cette fin alternative. Enfin, si vous avez raté toute édition du film, prenez celle-ci, car au train où vont les choses, peut-être qu’un jour, Evil Dead 3 va carrément disparaître !


Film : 7/10 DVD : 7/10 (copie 16/9ème)



Bonus : scènes coupées dont prologue inédit ; bande-annonce.

Stéphane Thiellement



Retour au sommaire