SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No106
106
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Le Chemin de la louve : La Moïra - Tome 1



"Le Chemin de la louve : La Moïra - Tome 1 "
de
Henri Loevenbruck

Editeur :
Livre de poche/jeunesse
 

"Le Chemin de la louve : La Moïra - Tome 1 "
de Henri Loevenbruck



Dans le royaume de Galea, situé dans le Comté de Sarre, Aléa, une jeune orpheline de treize ans, court les rues de son village à la recherche de nourriture et d’un toit pour la nuit. Sa vie bascule le jour où elle découvre un cadavre enterré, et dont la main émerge du sable avec une magnifique bague enchâssée à l’un des doigts. En retirant la bague, elle héritera d’un pouvoir étrange. Au même moment, quelque part dans la forêt, Imala, une jeune louve, est bannie de son clan pour avoir été pleine au même moment que la reine de la meute. Leur avenir est encore flou mais leur destin sera unique.

Premier livre d’un cycle en six tomes, l’auteur reprend ici les ingrédients de la Fantasy jeunesse (quête d’une enfant abandonnée, bijou magique, amitié avec un animal sauvage, etc...) , avec comme héros principal, une jeune orpheline de treize ans, Aléa, qui comme dans un récit initiatique, va grandir et passer de l’adolescence à l’âge adulte, après avoir triomphé d’épreuves et d’obstacles, le tout accompagné de magie, de silves et de monstres.

L’auteur initie l’intrigue en intercalant dans les premiers chapitres des passages sur Aléa et sur Imala la jeune louve, nous laissant supposer par là que leurs chemins vont se croiser. Malheureusement, jusqu’à la dernière ligne, nous ne saurons pas si leur destin est lié. Cette alternance donne un certain rythme à l’intrigue qui s’intensifie à chaque chapitre au fur et à mesure de l’apparition de nouveaux personnages, ainsi que des scènes de leur vie en parallèle qui parfois, pourra être difficile à suivre. Néanmoins, presque tous les passages se terminent par une phrase qui suscite la curiosité du lecteur, l’invitant à poursuivre sa lecture. Nous y retrouvons deux ou trois scènes un peu plus violentes, durant lesquelles on découpe volontiers des corps en morceaux. Mais l’économie apportée aux descriptions fait que ces passages demeurent sans grandes effusions, au final .
En outre, l’auteur est tellement attaché à nous décrire son univers avec minutie, qu’il s’enferme très souvent dans des descriptions trop longues sur les villes et mode de vie des habitants. Cette tendance fait que le rythme en pâtit quelque peu.
Malgré cela, ce premier tome, écrit de main de maître, avec un langage soutenu mais clair, maintient le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page, où un coup de théâtre sur la nature du pouvoir dont Aléa a hérité, nous donnera ainsi envie de connaître la suite, dans un second volume qu’on devine encore plus palpitant.

Eunice Martins

Le chemin de la louve, La Moïra 1, Henri Loevenbruck Collection Fantasy, Livre de poche jeunesse, 254 pages, 6, 20 Euros.






Retour au sommaire