SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Prédiction : T.1 - Fatale Mélodie

"Prédiction : T.1 - Fatale Mélodie " de Makyo et Massimo Rotundo

Une série qui porte la griffe de Makyo bénéficie d’un a priori favorable basé sur des références comme « Ballade au bout du monde » et « Jérôme K. Jérôme Bloche ». Mais attention à l’admiration béate car la muse, qui l’a si bien inspiré jusqu’à maintenant, peut avoir pris des vacances, être entrée en conflit avec l’auteur ou simplement avoir, elle-même, une panne d’inspiration.
Makyo fait équipe avec Massimo Rotundo dont nous connaissons surtout le « Pasolini » scénarisé par Jean Dufaux, (Glénat 1993) des séries d’aventures dans les années 80-90, ainsi que les quatre albums « Ex-Libris Eroticis ». Cependant, il œuvre dans le dessin depuis 1978 et il est l’un des fondateurs de l’École Romaine de Bandes dessinées.

Avant chaque numéro de funambulisme, la mère entraîne sa fille et ses deux fils faire leurs dévotions dans une église. David renâcle face à ce rituel. Mais ce soir là, c’est l’accident ! Sa mère et sa sœur décèdent. Ivre de vengeance et de douleur, David retourne dans l’église saccager la statue.
Dix-huit ans plus tard, devenu sculpteur, il rend régulièrement visite à Carole, son épouse, soignée pour schizophrénie. C’est en partant, lors d’une de ces visites, qu’il est agressé par Mélodie More, une femme énorme qui veut absolument connaître son nom. Après l’incident, il est reçu par le Dr Tempes, la psychiatre qui soigne Carole. Elle lui révèle que Mélodie est psychotique, mais qu’elle prédit la mort de personnes, prédictions qui se sont révélées exactes dans la majorité des cas. Elle annonce ainsi à David que, d’après les dires de cette femme, il mourra le 23 juin, dans ...39 jours ! Après une phase d’incrédulité, des vérifications, commence pour David un compte à rebours qu’il tente d’utiliser au mieux.
C’est alors qu’il reçoit la visite d’un abbé qui fait des recherches sur les Vierges Noires et qui vient lui raconter que la statue qu’il a détruite en était une, lui révélant que leurs pouvoirs restent encore mal connus à ce jour...

Entre couloirs d’établissements psychiatriques, luttes entre malades, fils ténus du funambule, atelier de sculpture, vierges aux pouvoirs maléfiques, Makyo développe une intrigue toute en tension, avançant péripéties mystérieuses et coups de théâtre ésotériques, voire diaboliques, avec célérité.

Le dessin de Massimo Rotundo est suffisamment précis pour donner ce qui est à voir, il est suffisamment aéré pour ne pas entraver la progression de l’action et offre un support de qualité au récit. Il maîtrise la représentation de ses personnages et en a bien stabilisé les traits. Du beau travail graphique soutenu par une mise en couleur réussie d’Emanuele Tenderini.

Bien sûr, ce premier album ne peut révéler toutes des clés mais il en donne assez pour un aperçu attrayant d’une histoire, prévue en trois tomes, qui ouvre sur des perspectives captivantes.

« Fatale Mélodie » est un premier tome accrocheur. Ce n’est pas cette fois-ci que la muse de Makyo lui fera défaut !

Serge Perraud

Prédiction : T.1 - Fatale Mélodie, scénario de Makyo, dessins de Massimo Rotundo, couleurs d’Emanuele Tenderini, Delcourt coll. Machination, février 2007, 48 pages, 12,90 €



Retour au sommaire