SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Albatros : T.2 - Mauvais œil

"Albatros : T.2 - Mauvais œil " de Vincent

Ombeline, qui fuit les troupes de son « oncle » lancées à sa poursuite, a trouvé refuge sur le bateau volant des pirates, commandés par Émerance. Celle-ci fait le bilan de son dernier coup de main et se montre satisfaite, malgré les pertes. Elle a mis la main sur une toile exceptionnelle qui lui permettra la mise au point d’un appareil volant pour s’affranchir du vent et gagner ainsi la maîtrise de l’air. Elle force Ombeline à expérimenter sa nouvelle aile. C’est un vol réussi, même si l’atterrissage reste à travailler.
Quand les pirates récupèrent leur matériel, Ombeline refuse de les quitter. La Capitaine cède et l’équipage l’adopte et la surnomme : Le Moineau. Mais les troupes du gouverneur ne lâchent pas leur proie, une proie qui est en difficulté contre un vent debout, face aux prémisses d’une tempête. Le voilier volant s’échoue sur un éperon rocheux.
Afin de briser l’encerclement des troupes régulières, Émerance décide d’envoyer Le Moineau, avec le nouveau modèle d’aile, derrière les lignes, pour créer une diversion. Mais Ombeline arrive dans les lignes ennemies...

Dans Mauvais oeil, le second volet de la série, Vincent continue de dévoiler le parcours d’Ombeline et de donner un espace attirant à ses aventures. Il fait ressentir la fragilité de l’adolescence, malgré des dehors bravaches. Avec l’acharnement de sa jeune héroïne à faire partie de l’équipage de l’Albatros, il montre le désir d’intégration, la volonté d’adhérer à un groupe, à une communauté, quelles qu’en soient les conséquences et les barrières pour se faire accepter. L’auteur s’inspire-t-il également de la nécessité, pour l’adolescent, de se créer ses propres liens sociaux ou puise-t-il dans ce que vivent les jeunes femmes qui cherchent à se libérer d’un joug culturel ou religieux ?
L’intrigue est solide, l’action très présente et les rebondissements nombreux. Le côté dramatique, la tension du récit s’atténuent avec quelques touches d’humour, un humour sensible qui reflète une bonne connaissance de cette adolescence qu’il met en scène, période pas si éloignée...

Le dessin de Vincent est toujours aussi beau. La mise en couleurs des nombreuses scènes nocturnes et de tempêtes, à l’éclairage chiche est superbe. Le travail sur l’expression des personnages, leurs poses et attitudes, sur l’harmonie des couleurs est la preuve que la maturité de l’auteur avance. L’influence de Loisel, que Vincent revendique d’ailleurs, est présente. Il suffit, pour s’en convaincre de regarder la trogne du cuistot !

Un album de qualité, par un auteur en devenir !

Serge Perraud

Albatros : T.2 - Mauvais œil, scénario, dessins et couleurs de Vincent, Glénat coll. Grafica, janvier 2007, 48 pages, 12,50 €



Retour au sommaire