SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Djinn Djinn 1 : Le Sortilège

"Djinn Djinn 1 : Le Sortilège" de Sa’âdât de Ralf Konig

9/10

- Moufti, moufti ! Qu’allons-nous donc faire de toi maintenant ?! Tu ne crois pas aux Ifrits ? Depuis le temps que tu vis dans le désert ! Toi qui crois sinon à la première connerie venue... l’archange Grodemil, les femmes à mettre sous des sacs poubelles, la musique satanique et les homos à lapider... J’ai l’honneur de vous présenter : moufti, voici Abû As-Sa’âdât, mon amant depuis qu’il m’a enlevé lors de ma nuit de noces... Sa’âdât, voilà Moufti, le mollah fou.

Vous croyez que les génies se trouvent uniquement dans les lampes à huile ? Erreur ils peuvent aussi se retrouver enfermés dans une théière comme vont le découvrir Dörte et Manfred.

Tout commença en des temps lointains lorsque le mollah Moufti Abdoulha Abba Al Sheik Ahmat reçut un message divin de l’archange Grodemil (à moins qu’il s’agisse d’un cauchemar causé par un plat de mouton avarié). Bref, depuis il a décrété une succession de commandements comme l’interdiction du foot, le port de la barbe obligatoire pour les hommes et l’obligation aux femmes de se vêtir d’un sac poubelle (rectification d’une burqa).

Mais voici pour Moufti un nouvel objectif. Il se nomme El-Muin Ibn Sava (alias Salmonella) ce marchand ambulant indien est le candidat idéal à la lapidation.

En effet, Salmonella, outre le fait qu’il est effet imberbe et sodomique, ose siffler et surtout vendre des chaussures de mode aux femmes. Ainsi en remontant leur sac poub...leur burqa jusqu’à leurs chevilles, elles peuvent ainsi exciter la libido masculine.

Le bras armé de l’intégrisme est sur le point de frapper. Cependant Salmonella a un argument massue pour éviter les conséquences déplaisantes de son audace. En effet il est l’ami très intime d’un Ifrit (1). Mais Moufti a deux certitudes : les commandements de l’archange Grodemil et le fait que les Ifrits n’existent pas. Erreur ! Bref, Moufti subit la puissance de l’Ifrit Sa’âdât et se retrouve transformé en djinn (expert dans les arts de l’amour) et, suite à une rupture de stock des lampes à huile, enfermé dans une théière moche.

Destiné à être esclave de toute personne frottant la théière il est d’abord offert à Salammbô (c’est une autre), la tata de Salmonella. Mais suite à une mésaventure impliquant tout un harem, un eunuque, un vizir paranoïaque et un calife impuissant, la théière magique s’est retrouvée dans la cargaison d’une caravane en partance pour l’Europe afin d’acheminer des présents du Calife de Bagdad au commandeur des Francs (un certain Charlemagne).

Ce qui nous explique qu’à notre époque la théière se retrouve en possession de Dörte et de Manfred deux co-locataires germaniques (2). Question : que vont bien pouvoir faire d’un djinn (expert dans des pratiques que nous ne préciserons pas) une hétéro célibataire de quarante printemps menacée par la ménopause et un homosexuel affirmé ?...La réponse est évidente.

Seulement voilà, sont-ils prêts à l’accepter ? En effet comme le précise Dôrte : "On a déjà le PQ, la vitamine B, la cellulite et Angela Merkel. La réalité est suffisamment délirante comme ça."

Le délire organisée de Ralf Konig (3) mêle les faits historiques (4) et l’univers contemporain, dans un comique de situation désopilant.

Damien Dhondt

(1) alias "efrit", une variété de djinn assez peu recommandable
(2) suite aux aléas de l’Histoire Aix-la-Chapelle ancienne capitale de l’Empire carolingien se trouve en territoire teuton
(3) quatre de ses albums "Les nouveaux mecs", "La capote qui tue", "Comme des lapins" & "Lysistrata" ont été adaptés au cinéma
(4) après deux ans et demi de voyage la caravane arriva à Aix-la-Chapelle en 802, ce qui permit à Arak (DC comics) de découvrir un éléphant à la cour du roi Charlemagne

Ralf Konig _ Djinn Djinn, tome 1 : Le Sortilège de Sa’âdât _ "Dschinn, Dschinn", Traduction : Fabrice Ricker _ Adaptation graphique & lettrage : Sébastien Douaud _ Glénat, collection Humour BD (février 2007) _ Inédit, moyen format, 176 p. 9,99 euros



Retour au sommaire