SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Matière Fantôme : T.2 - Bêta

"Matière Fantôme : T.2 - Bêta " de Hugues Fléchard et Stéphane Douay

Le Régulateur Silenzio3 et son groupe de soldats surprennent un homme et une femme nus dans un lit. Ils seront exécutés pour : « tentative de procréation sans assistance du Vaisseau-monde. » Ce dernier abrite une énorme colonie d’humains qui ont la particularité d’avoir été tous clonés par la Conscience Suprême. Cette entité gouverne tout le microcosme.
Le Grand Prêtre organise une cérémonie pour rendre hommage au Premier Homme, le premier à utiliser le Vaisseau-Monde et ses capacités. Il est mort de vieillesse, mais son esprit va revivre dans une nouvelle enveloppe.
Une dissidence existe, celles des Procréateurs, qui veulent retrouver le libre usage de leurs organes génitaux. Pendant la cérémonie, Silenzio3 déjoue un attentat, mais perd le contact avec Aude, sa compagne. C’est en la cherchant et en poursuivant Orey2, sur ordre direct du Grand Prêtre, qu’il s’engagera dans une succession de situations qui l’amèneront de surprises en surprises, de découvertes en révélations à...

Hugues Fléchard construit un scénario avec de multiples niveaux. Il traite de l’évolution d’un homme qui découvre que sa vie est basée sur le mensonge ; l’évolution d’un homme vers une prise de conscience et vers l’autonomie de pensée. Il suit l’évolution d’un groupe de rebelles en lutte pour obtenir le droit de vivre librement ; l’évolution d’un système remis en cause, à la fois par des humains, mais aussi par l’environnement propre qu’il génère.
Puis il s’interroge, et nous interroge, sur la construction de la vie, sur la part feminine-masculine de chacun, sur l’art de la procréation et ses conséquences. Il se lance dans une diatribe pour la liberté individuelle et la liberté fondamentale de l’être humain : se reproduire.

Stéphane Douay, qui a déjà signé le remarqué Don Quichotte dans la manche, chez Vents d’Ouest, donne, pour cette histoire, un dessin simple mais efficace. Il relaye formidablement l’esprit du scénario, en privilégiant les personnages aux décors, en donnant la priorité à l’humain.
Bêta est un album au texte riche et ambitieux sur lequel il ne faut pas hésiter à revenir tant l’auteur joue avec les idées et les concepts. Cependant, il n’y pas de verbiage mais une action permanente qui soutient le suspense.

Matière Fantôme, une série atypique qui mérite le détour.

Serge Perraud

Matière Fantôme : T.2 - Bêta, scénario de Hugues Fléchard, dessin de Stéphane Douay, couleurs d’Irène Häfliger, Dupuis coll. Empreinte(s), janvier 2007, 48 pages, 13 €



Retour au sommaire