SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Songes : T.1 - Coraline

"Songes : T.1 - Coraline " de Denis-Pierre Filippi et Terry Dodson

Coraline Doucet répond à une annonce parue dans un journal, pour un poste de préceptrice. Ekborn, l’homme qui l’accueille à la porte d’un domaine qui parait immense, reste évasif sur le travail qu’elle aura à faire et sur le cadre de celui-ci. Il en est de même de la part de Melle Guerande qui l’attend sur le perron du château. Mais de l’avis des deux personnes, Coraline semble être parfaite pour le poste. Elle comprend cependant qu’elle est là pour distraire un adolescent, Vernère, le sortir de ses livres et de l’invention, de la construction de machines toutes plus fantastiques les unes que les autres : une débroussailleuse à sentier, une machine à faire des cabanes dans les arbres, des bateaux, des voitures automobiles...
Elle s’installe et tente de nouer des contacts avec son élève. Celui-ci est désagréable et distant. Il refuse toutes ses suggestions au prétexte que c’est une perte de temps.
Et les nuits de Coraline se peuplent de cauchemars. Elle entend du bruit dans sa penderie qui s’ouvre sur des univers dangereux...

Dans un décor steampunk, un univers à la Jules Verne, Denis-Pierre Filippi plante une histoire de frontières entre monde réel et mondes oniriques où les passages sont facilités, semble-t-il, par quelques drogues appropriées... Le scénariste revisite également les thèmes classiques de la littérature d’aventure faisant intervenir des corsaires dans une bataille navale, le naufrage d’un navire qui ressemble au Titanic, le monde de Tarzan, celui d’Alice, de Walt Disney et ses mièvreries...
Certes, on peut reprocher à l’auteur de mettre trop souvent son héroïne en situation de dévoiler sa plastique, mais, celle-ci étant irréprochable, on peut passer sur ce travers !

Quant à la mise en images, elle est signée par Terry Dodson. Celui-ci s’est forgé une réputation de dessinateur maîtrisant parfaitement les courbes féminines. Cependant, s’il présente une Coraline qui attire indiscutablement le regard, il ne faut pas pour autant négliger les décors et le reste des vignettes, qui valent également qu’on s’y intéresse. En effet, il met en scène des paysages superbes, crée des machines formidables, le tout servi par un trait net, vif dynamique.

Coraline est un très bel album de mise en place, avec un couverture qui renoue avec les illustrations de la Belle Époque, quand Mucha créait ses époustouflantes affiches. Songes est une série qui s’annonce prometteuse ...dans tous les domaines !

Serge Perraud

Songes : T.1 - Coraline, scénario de Denis-Pierre Filippi, dessins de Terry Dodson, couleurs de Rebecca Rendon et terry Dodson, Les Humanoïdes Associés, décembre 2006, 56 pages, 12,90 €



Retour au sommaire