SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Holmes 1 (1854/1891 ?)

"Holmes 1 (1854/1891 ?) " de Brunschwig & Cecil

9/10

- Le professeur Moriarty n’a jamais existé, docteur Watson.

Les chutes de Reichenbach furent le lieu de la dernière lutte de Sherlock Holmes et du professeur Moriarty. Le 4 mars 1891, le maître des détectives disparaissait, laissant le docteur Watson désemparé.

Mais quelque temps plus tard, le 221 bis de Baker Street était le lieu d’un singulier cambriolage. Quelqu’un cherchait à mettre la main sur des documents dissimulés par Holmes.

Parallèlement, on cherchait à persuader le docteur Watson du caractère erroné de ses conclusions concernant les derniers moments de son ami.

En y réfléchissant, le docteur Watson n’a jamais vu le professeur Moriarty, ni la chute des deux protagonistes. Il avait été écarté par un faux messager envoyé par le professeur Moriarty... ou par quelqu’un d’autre.

Seuls les derniers mots laissés par Holmes (ou une autre personne) lui indiquaient les circonstances de l’ultime confrontation.

Dans la lignée de Philip José Farmer, René Reouven, Nicholas Meyer, Ellery Queen et Fred Saberhagen, Luc Brunschwig nous offre une aventure spéculative, relatée dans le style du docteur Watson, faisant intervenir Mycroft Holmes et Conan Doyle.

La dissimulation est à l’oeuvre. Watson se lance sur les traces de Moriarty, un homme qui n’a peut-être jamais existé, mais aussi du véritable Sherlock Holmes, loin du personnage idéalisé dont il avait relaté les exploits.

Damien Dhondt

Scénario : Luc Brunschwig, Dessin : Cécil _ Holmes (1854/1891) Episode 1 _ Futuropolis 32 (novembre 2006) _ Inédit, grand format, couleurs, 32 pages, 4,90 euros



Retour au sommaire