SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  D-Live ! 5

"D-Live ! 5" de Ryouji Minagawa

7/10

- Si tu as une âme, réponds-moi.

Satoru Ikagura, le jeune pilote prodige de l’ASE, ne veut absolument pas abandonner ses véhicules.

D’abord sa moto de trial. Il fallait au plus vite récupérer des informations vitales contenues dans un disque dur, lui-même situé dans un immeuble en ruine sur le point de s’écrouler. Une moto de trial est le moyen le plus rapide de rejoindre les étages les plus élevés (1). Pas de problème, excepté quelques complications : d’abord Roko le "Jaguar du désert ” (son rival du tome 2 qui veut sa revanche), sans oublier un petit phénomène géologique (le Japon n’est-il pas le pays des tremblements de terre ?).

Puis vient sa petite pelleteuse avec laquelle il doit creuser au plus vite le sol pour y récupérer un objet enfoui avant que les eaux d’un lac artificiel ne l’engloutissent. La complication habituelle, c’est que le barrage en amont procède à un lâcher d’eau et que le niveau monte... beaucoup trop vite.

L’appareil suivant est un "Zeke" de la seconde guerre mondiale. Dans un meeting aérien aux USA, des avions de combat ont été dérobés. Ils sont armés et, bien entendu, l’appareil de Satoru ne l’est pas (2).

Le dernier épisode concerne l’épreuve de moto "les 8 heures de Suzuka" où Satoru doit remplacer en urgence un motard blessé. À cette occasion, on retrouve une situation caractéristique des mangas : l’enthousiasme dans l’adversité.

Ce tome nous permet de retrouver la mécanicienne surdouée de l’ASE (tomes 1 et 2), ainsi que Rika Karasuma, la super-géologue (tome 1) : éléments de l’infrastructure humaine de l’organisation ASE qui nous sont révélés peu à peu.

Damien Dhondt

(1) pourquoi pas une descente en rappel à partir du toit où un hélicoptère pouvait déposer un casse-cou compétent ?
(2) cet épisode a pour base les pilules "feu vert" (dexedrine ou dextroamphétamine) destinées aux pilotes de l’US Air Force, pour leur permettre de rester éveillé aux commandes de leurs appareils avec les conséquences prévisibles quand ils doivent lâcher leurs bombes (pas toujours sur la cible prévue).

Auteur : Ryouji Minagawa _ D-Live !, tome 5 _ Traduction : David Le Quéré _ Kabuto (décembre 2006) _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 208 p. 6,95 euros



Retour au sommaire