SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  La Chute du dragon noir : T.1 - Nadir

"La Chute du dragon noir : T.1 - Nadir " de Miroslav Dragan et Goran Josik

Kriff, le grand guerrier, a défait les armées d’Almallia et ouvert les portes pour la conquête des principautés. L’empereur envoie Dravina, une ambassadrice, que les princes capturent et emmènent au fin fond de leurs territoires. L’empereur, dans une folle colère massacre, les soldats survivants qui n’ont pas su protéger l’ambassadrice. Kriff reforme la légion d’acier, mais le sort des armes est contraire : Dalvina est tuée malgré sa transformation en dragon et la légion anéantie. Kriff est banni, son épouse enfermée au sanctuaire des sœurs du destin et ses deux fils, devenus « orphelins », placés à l’académie militaire. Commence pour le héros déchu, une existence de paria. Rejeté par tous, affaibli par la faim, il devient peu à peu une épave, jusqu’à ce que...

Miroslav Dragan nous invite à découvrir, dans un décor de « full frontal fantasy » une fable joliment troussée sur la reconnaissance des « puissants » et sur la reconnaissance en général, sur la vanité des honneurs, sur la fragilité des acquis. Certes le cadre est brutal et l’emploi de la magie renforce ce côté mythique du récit, mais le fond reste la destruction d’un homme qui avait tout sacrifié à une cause, à servir un homme. La quête d’un honneur à retrouver soutient le héros dans sa chute. Mais retrouver son honneur face à des gens qui en sont dépourvus est-ce une démarche qui a un sens ? Quel considération peut-on avoir pour des princes aussi peu réfléchis et versatiles ?
Goran Josik fait partie de ces dessinateurs serbes ou croates qui sont de plus en plus nombreux à faire connaître leur travail pour les éditeurs de l’Europe de l’Ouest et les comics. Il semble émerger une école, un style reconnaissable usant d’un dessin peu esquissé et d’à-plats de couleurs aux tonalités sombres qui donnent une sensation de flou, d’inachevé, où il n’est pas facile d’identifier les différents personnages.
Dans ce premier tome, outre une action mouvementée et de nombreux rebondissements, on trouve matière à une réflexion sur la fragilité de la destinée humaine. Une série qui débute bien !

Serge Perraud

La Chute du dragon noir : T.1 - Nadir, scénario de Miroslav Dragan, dessins et couleurs de Goran Josik, Delcourt coll. Terres de Légendes, septembre 2006, 48 pages, 12,90 €



Retour au sommaire