SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Muchacho Tome 2

"Muchacho Tome 2 " de Emmanuel Lepage

Gabriel de la Serna est le fils d’une grande famille de Managua, proche de la dictature au pouvoir. Il est séminariste, mais aussi dessinateur et peintre, excellant à représenter le Christ et sa passion. On l’envoie vers le père Ruben, dans un petit village montagnard, où il découvre les êtres humains tels qu’ils sont et surtout la répression militaire. Peu à peu, il se range de leur côté. Suite à une intervention des forces armées, à l’arrestation de Ruben, il fuit le village pour prendre le maquis. Blessé, au prix de mille souffrances, il est retrouvé par un groupe sandiniste qui veut rejoindre sa base pour échanger le père Ruben et l’une des leurs contre un conseiller militaire américain qu’ils ont fait prisonnier. Sous un faux nom, il intègre la guérilla. Commence un long périple durant lequel, au sein de cette forêt, il va troquer ses crayons contre un fusil, tuer, et connaître l’amour.

C’est le Nicaragua des années 76 à 79, qu’Emmanuel Lepage a retenu comme cadre d’un parcours. Il nous invite à vivre une naissance, une mutation, une évolution, une transformation : celle d’un jeune garçon qui découvre le monde tel qu’il est, ses sentiments et son corps. Le tout se déroule dans un contexte de crise aigue. Celui-ci va passer de l’adolescence feutrée, à la vie d’un adulte en partie construit. Mais il découvrira que, même si les révolutions réussissent à changer les régimes, elles restent bien impuissantes face aux mentalités. Et que celles-ci...
Emmanuel Lepage, dont on connaît la propension à mettre dans ses récits une large part d’humanisme, signe avec Muchacho une œuvre dure, voire cruelle, mais cependant à l’image de l’homme.
Au-delà de son héros et de son aventure personnelle, l’auteur nous entraîne dans une large réflexion sur la condition humaine, sur l’espérance, indéfectible soutien des hommes, que celle-ci soit individuelle ou collective.
Toujours présente, c’est elle qui est le moteur de toute action, qui pousse l’homme et/ou le groupe à avancer.
Il propose une galerie de personnages suffisamment étoffée pour mettre en parallèle les motivations fort diverses qui peuvent pousser quelqu’un à entrer en guerre, à prendre les armes. Il les place dans un cadre où ils expriment nombre de sentiments, de la violence à la passion, de la force à la faiblesse, du refus à l’abnégation.
Il restitue la monstrueuse vitalité de la nature, lui donnant des dimensions phénoménales qui rappellent Les Carceri de Piranèse, suscitant les mêmes sentiments de domination, d’écrasement, d’étouffement, ramenant l’homme à une minuscule dimension. Il nous offre de superbes illustrations, illuminées par un dessin réaliste et des couleurs somptueuses, qu’elles concernent la nature ou les personnages.
Muchacho est un diptyque à découvrir absolument ! C’est un album de référence par un auteur hors pair !

Serge Perraud

Muchacho Tome 2, scénario, dessins et couleurs d’Emmanuel Lepage, Dupuis coll. Aire Libre, novembre 2006, 96 pages, 14 €



Retour au sommaire