SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  M - R -  PIRATES OF THE CARIBBEAN : Dead man’s chest
"PIRATES OF THE CARIBBEAN : Dead man’s chest "
de Gore Verbinski

Catalogue # 53114
2 DVD-9
Widescreen Edition, Anamorphic Widescreen
Date sortir dvd : 05/12/06
Photographie principale : Super 35 aspect ratio 2.39
Mesure du DVD Anamorphique : 2.40
Mesure du DVD Letterbox : 2.40
Débit audio DTS : pas de piste
Débit audio : 448
Langues : Anglais, français et espagnol en dolby digital 5.1
Sous titres : Anglais, français et espagnol.
Bravo à Disney pour sortir, encore ne fois, un dvd linguistiquement accessible presque à tous !!. C’est vraiment le nirvana pour le spectateur !!.
Quel plaisir que de retrouver les nouvelles aventures de Johnny "Jack Sparrow" Depp dans une suite endiablée, pleine de rebondissements et dans un dvd exceptionnel qui est le digne portrait de ce que peut nous apporter le support dvd. Disney n’a pas lésiné sur les moyens. Il est cependant quelque peu incompréhensible que Disney n’y ait pas incorporé une piste "DTS" (présente en zone 1 en VO et VF en zone 2 sur le premier volet de la saga) qui, même à mi-débit aurait accentué les détails et littéralement explosé le caisson de basses (même s’il est déjà bien content comme cela).
A voir également si vous en avez la possibilité sur le plus grand écran possible. Vous ne le regretterez pas !!!!
NOTE : Et pour tout ceux qui se seraient levés dès le générique final, restez ou avancez pour ne pas manquer la scène "finale" que beaucoup ont ratée en salles et qui vaut son pesant de cacahuètes !!!!
Image : ...............................4
Son : ..................................4,5

L’image : L’image arbore de superbes détails, des couleurs extrêmement vivantes, et une superbe balance des couleurs (ce qui n’était franchement pas évident à reproduire vu le nombre de détails visuels à l’écran dans certains plan.). Certaines scènes nocturnes peuvent apparaitre un tantinet flouettes (beaucoup trouveront ici que je cherche la petite bête...), et les noirs et la balance des contrastes quoi qu’excellente, n’est pas 100% au top, ce qui peut toutefois être débattu car il faut également constater le style visuel choisi par le metteur en scène Gore Verbinski et le chef operateur Darius Wolski. Très, très peu de pixels (il (Il y en a mais il faut les chercher à la loupe et je pense que vous aurez mieux à faire pendant le film que de les identifier....), les contours vidéo se comptent littéralement sur les doigts, quant à la copie utilisée, elle a été nettoyée et est d’une limpidité visuelle sensationnelle : Pas d’artéfacts, ni de scratchs, limpide comme du cristal !!. Je mets haut la main la note de 4 pour les quelques petits problèmes cités ci-dessus mais dans son ensemble c’est du très grand "cru" et un très, très beau spectacle visuel. 4/5.

Le son : Ca "bouge" constamment à 360° pour notre plus grand plaisir et ce dès les tous premiers plans, et le champ sonore est utilisé pour une rare fois à 150%. La dynamique de la qualité d’enregistrement est foudroyante (Une des rares fois ou je ressens toutes les nuances que j’avais ressenties lors de la "vraie" projection dolby digital), les basses sont (vraiment) tonitruantes et se révèlent présentes dans chaque enceinte. Ce n’est pas une bande son de référence mais on y est à la porte et c’est donc une bande son sensationnelle que votre ampli et vos enceintes dégusteront avec plaisir (Attention les voisins risquent de ne pas apprécier..............). 4,5/5

Suppléments :

- Disque 1 :
- Les infos sur un site "web" interactif
- 4 minutes de "Bloopers"
- Commentaires audio avec les scénaristes Ted Elliott and Terry Rossio
- Quelques previews

Disque 2 :
- 26 minutes sur la pré-production
- Plusieurs documentaires : "According To Plan (Selon les plans)" (63 minutes), 28 minute sur "Captain Jack" : From Head To Toe (De la tête aux pieds), qui est un documentaire sur le pirate où vous pouvez voir certaines parties de Johnny Depp, qui peut être regardées en continu ou coupées en plusieurs segments (Les femmes vont devenir folles)
- 3 documentaires sur les épées : Orlando Bloom (6 minutes), Keira Knightley (5 minutes), et Jack Davenport (5 minutes)
- Rencontrer Davy Jones : Anatomie d’une légende (12-1/2 minutes),
- Créer le "Kraken" (10 minutes) ;
- Ré-Imaginer l’Attraction : Documentaire de 13-minutes sur le dépoussiérage de la fameuse attraction
- "Voler" : Sur le plateau de la "scène des cages volantes" (four minutes).
- 5 minutes d’album photos présenté by le Producteur Jerry Bruckheimer
- 4 minutes sur la première du film.
Et à vous de découvrir les "Easter Eggs"

Marc Sessego

Andrée Cormier



Retour au sommaire