SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Sept balles pour Oxford : T.4 - L’Héritière

"Sept balles pour Oxford : T.4 - L’Héritière " de Jorge Zentler et Montecarlo, Marcello Quintanilha

Oxford est un détective septuagénaire. Enfin, un ex-détective, car il a été mis à la retraite par les responsables de l’agence qui l’employait. De plus, il a promis à son épouse mourante qu’il raccrocherait quand il aurait vidé son ultime chargeur. Il a donc sept balles pour finir sa quête. Mais celle-ci est fort compromise lorsqu’un procureur lui saisit son arme. Et comment peut-il vivre sans elle ?
En attendant que son avocat la lui récupère, il part se reposer chez son vieil ami Lou Bronx, à Miami. Ce dernier, artiste ventriloque de music hall, joueur invétéré, a fini par faire fortune à Las Vegas. Il mène maintenant une vie de milliardaire. Cependant, ce type d’existence ne convient absolument pas à Oxford qui s’ennuie ferme. Il a mandaté Anna, sa petite fille, pour enquêter pendant son absence, sur la mort de Luigi Schiaffino, un maffioso qu’il connaissait bien et l’a chargée de servir de relais pour de mystérieuses enveloppes.
C’est à la fête donnée par Lou Bronx pour son anniversaire que l’ex-détective rencontre Richard, le fils de Lou, un célèbre producteur de télévision à Los Angeles. La vie d’Oxford lui semble un excellent sujet pour une série. Celui-ci hésite, puis voit l’occasion de relancer sa carrière. Mais Richard est assassiné...

Avec Sept balles pour Oxford, Jorge Zentler et Montecarlo, ont anticipé la vague actuelle, « très tendance » de mise en vedette des seniors, de « redécouverte » de l’âge mûr. Mais les auteurs n’hésitent pas à faire aborder par le héros de l’histoire, sans retenue ni fausse pudeur, les problèmes physiques et intellectuels liés au vieillissement, les embarras de prostate, de pertes de mémoire... Et cette orientation est juste. Ainsi, la vieillesse n’est plus cette « maladie honteuse » que l’on cache et dont on a peur.
Le récit est fort bien mené, avec une bonne connaissance de la psychologie et des travers des héros âgés. Cependant toutes les générations sont adroitement impliquées dans l’histoire. Les auteurs construisent, sur la série, une intrigue sombre sur fond de grand banditisme, mais agrémentent chaque album d’une énigme dont Oxford vient à bout rapidement.
Cette série est également l’occasion de mener une réflexion sur le temps qui s’écoule, sur la vie qui passe, sur ce qui reste à faire à chacun pour concrétiser sa vie...

Le dessin vigoureux de Marcello Quintanilha retranscrit les états d’âmes de ces personnes pour qui faire des projets d’avenir n’a plus guère de sens.

L’Héritière complète heureusement la qualité de la série. Un bijou !

Serge Perraud

Sept balles pour Oxford : T.4 - L’Héritière, scénario de Jorge Zentler et Montecarlo, dessins de Marcello Quintanilha
Le Lombard coll. Polyptyque, septembre 2006, 48 pages, 13 €



Retour au sommaire