SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Odilon Verjus : T.7 - Folies Zeppelin

"Odilon Verjus : T.7 - Folies Zeppelin " de Verron et Yann

Odilon Verjus est un missionnaire de choc, habitué des missions ingrates et à haut risque. Pour l’heure, il est dans un zeppelin allemand bousculé par une tempête. Alors que la panique gagne les passagers et Joséphine Baker, Odillon dispute une « murder party » dans sa cabine, en compagnie d’Agatha Christie et de quelques autres personnes. La stabilité revenue, on découvre Max, un nazi, assassiné dans sa cabine. Celui-ci était le gardien d’un traité secret ...qui n’a pas été volé. Le curé de choc découvre un courrier post-mortem de max, qu’il doit remettre au Commandant du dirigeable, sans pouvoir le lire. Un groupe de nazi se met alors en chasse, traquant surtout les bolcheviques et les juifs. Cependant, le criminel ne chôme pas et bientôt les morts s’entassent. Le Commandant, qui permet à Agatha Christie de lire la lettre, sous le sceau du secret, déclenche son inspiration pour un nouveau livre qu’elle appelle : 10 petits nazis.
Cependant, Odillon entend trouver ce criminel avant les sbires d’Hitler.

Yann, dont le parcours scénaristique est émaillé de bijoux d’humour noir, nous régale, une fois encore avec un cocktail détonnant. Outre l’ineffable Odillon, la pétulante Joséphine, il intègre Agatha Christie elle-même, flanquée de son biographe. Celui-ci ressemble beaucoup à François Rivière, auteur d’une biographie de la Grande Dame du Roman Policier, qu’il cache sous un personnage barbu du nom de Francis River.
Comme à son habitude, Yann ne fait pas dans la dentelle, exprimant son aversion pour le nazisme, ridiculisant, par là même, les adeptes de tout extrémisme, position qui confine à la bêtise lA plus crasse.
L’humour, mais n’est-ce pas normal dans une telle collection, est omniprésent. L’auteur en use sur tous les registres, du plus basique au plus fin. En effet, derrière le trait qui parait caricatural, il y a l’expression d’une bonne connaissance, d’une analyse du sujet moqué. Toutefois, il n’hésite pas à tenter des rapprochements hasardeux, des liaisons « dangereuses » et donne, par exemple, d’Agatha Christie et de son sens de l’intrigue, une vision peu commune.

Verron délaisse quelque temps les planches de « Boule et Bill » pour une plongée dans une histoire débridée. Son trait net, vif, sa façon d’aborder la mise en page font merveille. Il exprime son plaisir de dessiner, plaisir qui se transmet à la lecture des pages.

Une BD au ton jubilatoire ! Un grand moment d’humour et de bonne humeur garanti. À conseiller à tous !

Serge Perraud

Odilon Verjus : T.7 - Folies Zeppelin, scénario de yann, dessins de Verron, Le Lombard coll. Troisième degré, septembre 2006, 48 pages, 9,80 €



Retour au sommaire