SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Bunker : T.1 - Les Frontières Interdites

"Bunker : T.1 - Les Frontières Interdites " de Christophe Bec et Stéphane Betbeder

Sur la face nord du mont Ulù-Téliak, à plus de 7700 mètres d’altitude, des soldats en patrouille progressent à grand peine. L’un d’eux, les pieds gelés, décide de redescendre. Iasko, un caporal veut l’accompagner pour le sauver. Le chef de patrouille, qui n’est absolument pas d’accord, les traite de lâches et leur promet le Conseil de discipline. Le reste continue l’ascension alors que retentit le son d’une corne géante actionnée par des membres d’une tribu primitive. La troupe, attaquée par un ennemi invisible, est anéantie.
Dans une grotte monumentale, deux êtres à l’allure indigène évoquent une porte, la menace sur le secret des ombres et la colère du dieu Ulù.
Dix mois plus tard, une escadrille d’hélicoptères amène les troupes de la relève au bunker 37. C’est un des points de surveillance de la Démarkacia, un rempart de plus de mille kilomètres pour empêcher l’invasion du Velikiistok par les Ieretiks, les ennemis héréditaires. Pendant le voyage, Aleksi Stassik, une jeune recrue, écrit à son frère pour lui expliquer les raisons de son départ de la ferme familiale et les motivations de son engagement dans l’armée.
C’est l’installation dans le bunker, les premières missions d’observation et la rencontre avec Iasko. Celui-ci affirme, contre la doctrine officielle martelée, que ce ne sont pas les Ieretiks qui sont responsables de l’anéantissement de la patrouille, mais quelque chose de : « ...plus féroce, plus puissant, plus cruel que tout ce que nous pouvons imaginer. »

Christophe Bec, qui s’est illustré dans le dessin de Sanctuaire, prend ici la casquette de co-scénariste avec Stéphane Betbeder. On connaît bien les thèmes de prédilection du premier : le huis clos, l’individu confronté à une nature qui l’écrase ou à des événements qui le dépassent, l’enfermement et toutes ses conséquences. Il aime traiter de cette problématique sous tous ses angles, ajoutant, par exemple avec l’armée, l’enfermement psychique qui résulte d’une discipline trop rigide, d’une absence d’autonomie dans les décisions. Le second auteur s’est, pour l’instant, orienté vers des récits biographiques où le surnaturel et l’étrange prévalent.
Bien sûr, avec Bunker, on retrouve, démultiplié par le cadre, tous les thèmes chers aux auteurs.
Ils dressent une large galerie de portraits qui laisse la place à tous les sentiments et émotions humains. Les caractères des nombreux personnages semblent suffisamment étoffés pour créer ainsi les bases d’une intrigue forte, avec les confrontations entre eux et avec les éléments naturels et surnaturels.

Christophe Bec réalise des dessins de décors grandioses qui rendent bien l’immensité des lieux, l’infinitude de ces massifs montagneux, du froid qui y règne. Il montre bien la démesure entre la nature et l’homme, entre la majesté des montagnes et la petitesse de l’être humain.
Les Frontières Interdites est un excellent préambule de la série Bunker, série prévue en cinq épisodes, dont on attend déjà le tome suivant avec impatience.

Serge Perraud

Bunker : T.1 - Les Frontières Interdites, scénarisés par Christophe Bec et Stéphane Betbeder, dessins de Christophe Bec, couleurs de Marie-Paule Alluard, Dupuis, coll. Empreinte (s), octobre 2006, 56 pages, 13 €



Retour au sommaire