SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  G - L -  Infested
"Infested"
de Josh Olson
Infested  


Infested de Josh Olson


Réalisateur : Josh Olson


Avec :
Zach Galligan, Amy Jo Johnson, Robert Duncan McNeill


Une bonne petite série Z comme on en n’avait pas vue depuis longtemps. Sur le thème de l’invasion des insectes belliqueux qui veulent bouffer de l’humain, le cinéma nous a offert le pire (qu’on ne nommera pas ici, peu d’amateurs ayant retenu les titres de ces " références ") comme le meilleur (certainement Phase IV de Saul Bass et ses fourmis supra-intelligentes). Infested est le fruit des amours d’un fondu de petits films d’horreur qui a dû galérer longtemps pour trouver le financement de son projet, quand on voit au générique de fin le nombre de remerciements qui s’alignent. Mais bon, Sam Raimi fit de même pour Evil dead et pour le résultat époustouflant que l’on sait sauf qu’ici, c’est Josh Olson qui est aux commandes, un illustre inconnu qui risque de le rester encore longtemps, au vu du résultat.


Réunis pour l’enterrement de Steven, ses amis décident de rester le week-end dans la maison familiale de l’un d’eux pour se souvenir du passé. Mais quelques heures plus tard, l’un d’eux est attaqué par des mouches meurtrières qui le transforment en zombie. Même décapité, le corps continue de marcher et tuer, seulement commandé de l’intérieur par ces insectes qui s’en servent comme hôte. Et très vite, la situation devient apocalyptique, ne laissant qu’une survivante qui va découvrir une révélation encore plus abominable quant à l’existence de ces mouches mutantes.


Question scénario, le moins que l’on puisse dire est qu’il ne fait ni dans la finesse, ni dans le réalisme. Ces mouches sont en fait le résultat d’expériences militaires secrètes, et en plus, elles sont " commandées " par un savant fou ! Et tout cela est, à la base, une vengeance ! On va s’arrêter là, en se demandant ce que peut bien faire Zach Galligan (mais à part Gremlins, c’est vrai qu’il n’a rien fait de mémorable) dans une telle consternation cinématographique. Possédant un look très vidéo quant à son image, ce qui permet de mieux inclure de nombreux effets digitaux, lesquels associés aux maquillages gores donnent les meilleurs moments du film, Infested est l’archétype de la série Z tout de même regardable.


Mais quand à un moment, on voit ces fameuses mouches (et non pas des guêpes ou des abeilles comme le laisserait penser le graphisme de l’affiche) en gros plan envahir l’intérieur d’un corps humain, alors là, on éclate de rire : c’est simple, on se croirait dans Les Feebles, la parodie scatologique du Muppet Show que réalisa Peter Jackson il y a quelques années ! Bon évidemment, ne vous attendez pas non plus à un DVD Collector, il y a trois bandes-annonces et le minimum syndical (style sous-titres, format 16/9ème) est respecté, c’est déjà bien.


Note film : 2. Note DVD : 4


Bonus : bande-annonce d’Infested, de Anaconda et de Vampires 2.


Stéphane Thiellement




Retour au sommaire