SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Ultimate Fantastic Four 33 (VO)

"Ultimate Fantastic Four 33 (VO) " de Mike Carey - Pasqual Ferry

Août 2006

Un petit groupe d’extraterrestres apparaît en plein cœur d’un centre commercial, à l’intérieur duquel Red Richard et Sue Storm, soit Mr et Mme Fantastiques, font une petit tour en amoureux. Nos héros réagissent au quart de tour et affrontent les énergumènes, pour se voir incapables d’en venir à bout. Ces derniers disparaissent alors dans la nature...

Après le départ de Millar et Land, dur dur de renouer avec la série et ses vilains plus puissants que méchants. Le fun a disparu, tout comme l’ambiance mêlant horreur et SF, pour un début d’aventure qui met principalement en avant ces étranges aliens à la recherche d’un moyen pour retourner chez eux ; et de récupérer une entité qu’ils ont abandonnée dans le centre commercial et qu’ont bien entendu récupérée les Fantastiques. Beaucoup d’ennui dans cet épisode, même s’il est difficile d’avoir un avis véritable avec seulement la première partie d’une histoire qui en comptera six. Les dessins sont agréables mais on revient aux visuels dont on était habitués avant l’arrivée de Greg Land : c’est beau, mais peut mieux faire.

A mon sens, le vrai problème est le départ en lui-même de cette nouvelle aventure, dans laquelle il n’y a pas vraiment de méchants. Rien n’est au final très clair, juste cette habitude que les nouveaux venus prennent les terriens pour des créatures stupides, au lieu de s’en faire des alliés pour sortir au plus vite de leur situation précaire. Finalement, les aliens sont encore plus bêtes que méchants...

Bref, ne soyons pas trop sévère pour le moment, et attendons la suite (mais bon, pour le moment, je suis un peu déçu ; et je crois d’ailleurs que ça va me faire l’effet Ultimate... au départ des artistes qui ont marqué la série, je vais tout simplement me désintéresser de la suite...).

Greg Covin



Retour au sommaire