SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Ultime frontière



"Ultime frontière "
de
Piet Legay

Editeur :
Rivière Blanche
 

"Ultime frontière "
de Piet Legay



Ultime frontière
La colonie humaine abandonnait Tangor. Sur ordre.
Et ce n’était pas trop tôt.
Ceux qui rateraient l’embarquement seraient voués à l’abandon définitif et très vite à la folie. Le fameux délire de Tangor.

Radiations
Il respirait à petits coups, se demandant s’il n’était pas en train de vivre un cauchemar, le cauchemar de tout ingénieur atomicien en charge d’une pile atomique mis en face d’une situation QUI N’ARRIVAIT JAMAIS.

Sur de lointains planétoïdes, les sentinelles humaines veillent, que ce soit aux confins de l’univers connu ou au coeur du système solaire. Veillant sur l’inconnu ou sur l’arrivée de corps célestes dangereux, de petites communautés sont installées dans un environnement hostile. Que ce soit sur Tangor ou sur le nommé SCB 19-245 Hunter-Zohr, elles oeuvrent jusqu’à ce que l’irrationnel fasse son apparition.
Sur Tangor, une étrange maladie frappe les habitants les plongeant dans le coma pour une raison inconnue. Deux préoccupations supplémentaires apparaissent : le phénomène s’accentue et les comateux devraient être incapables de provoquer des catastrophes, par exemple en ouvrant un sas (et ceci avec une activité cérébrale nulle !). Le conseil galactique envoie donc une enquêtrice (ce qui n’arrange rien).
Sur Zohr le phénomène est beaucoup plus rapide. La pile nucléaire n’obéit plus aux règles connues de la physique. De ce fait l’angoisse n’a pas le temps de s’installer. La panique conduit à une évacuation précipitée se traduisant par l’abandon sur place de plusieurs membres de l’équipe. Bien des années plus tard, le fils d’une des victimes mène l’enquête.
Ces deux courts romans réunis en un seul volume se déroulent visiblement dans le même univers comme le prouve l’existence d’une académie spatiale nommée la « Space Akadémy » où pour progresser les candidats doivent appliquer la règle du chacun pour soi et écraser les autres. Cela ne rappelle t-il pas quelque chose ?
Les ressemblances ne concernent pas seulement notre univers télévisuel. A la lecture du début de l’inondation, on peut se croire dans une scène d’Aqualud (1). Il semble que pour Piet Legay il n’y a rien de mieux qu’une catastrophe pour accentuer les relations conflictuelles entre humains.
(1) Piet Legay , Aqualud, Fleuve Noir n°1606 (1988)

Damien Dhondt

Piet Legay - Ultime frontière (Ultime frontière / Radiations) - Riviere blanche n° 2023 (juin 2006) - Illustration de couverture : Bruno B. Bordier






Retour au sommaire