SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Kern 1 : Médiapanel

"Kern 1 : Médiapanel" de Gabrion

8/10

Ce Kern va peut-être devenir le premier télespectateur universel

Dans le désert saharien un nomade observe sereinement le paysage. Mais sa tranquilité est troublée par la sonnerie de son portable. Les vacances du capitaine Aziz sont écourtées. Il doit reprendre d’urgence son poste à la sécurité de Médiapanel.
Dans ce futur proche le développement technologique (développement d’internet à très haut débit et de satellites de nouvelle génération) a permis à toutes les chaînes de télévision d’être diffusées gratuitement de par le monde.
Le financement dépendant de la publicité il était logique que l’audimat soit tôt ou tard truqué. Suite au scandale le calcul de l’audience a été confié à l’organisme public Médiapanel, lui-même controlé par le conseil d’Etat.
Parmi les milliers de testeurs on compte Jean-François Kern un banal étudiant et sportif amateur de 25 ans. Mais Kern ignore qu’il possède un mystérieux don empathique. Ses réactions aux programmes télévisuels suivent les courbes de la majorité du public, que ce soit celui de la ménagère de moins de 50 ans ou celui des gosses de 5/10 ans des banlieues.
Or Kern est totalement inconscient de ses capacités et des intérêts financiers mais également politiques qu’elles supposent, sans compter les problèmes d’égo. Bref de Médiapanel à l’Elysée (1) on s’inquiète. Mais pour Kern et ses amis les attentats commencent.
Cet album est l’occasion du retour de Gabrion (2). Il nous procure des personnages intéressants que ce soit l’énigmatique Aziz, une jeune fille au pair d’un bilinguisme très aléatoire, un prix nobel irrascible de plusieurs quintaux, un faux vicomte vénal et un dirigeant d’un cercle de jeu parodiant Ernst Stavro Blofeld. Le procédé narratif est intéressant. Grace aux astuces scénaristiques l’anticipation n’est que suggérée. Ainsi aux dernières nouvelles le Sahara est toujours hors réseau (la communication doit pouvoir passer grace aux satellites).
Bon retour parmi nous Gabrion.

(1) le visage de notre futur président ne nous est pas révélé, on sait juste qu’il est de grande taille...(désolé Nicolas)
(2) absent du domaine de la BD depuis le siècle dernier, on lui doit "L’homme de Jawa", "Shekawati" (Vents d’Ouest), "Mémoires du capitaine Moulin-Rouge" (Milan), "Nom de code Machiavel" (Ssligos), "Phil Koton", "Les rameaux de Salicorne", "Scott Zombi" (Casterman), "Les aventures de Tahoré" (Sorg)

Damien Dhondt

Scénario, Dessin & couleurs : Pierre-Yves Gabrion _ Kern, tome 1 : Médiapanel _ Soleil, collection Autres Mondes (juin 2006) _ Inédit, grand format, couleurs, 46 pages, 12,90 euros



Retour au sommaire