SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  A - F -  AeonFlux
"AeonFlux"
de Karyn Kusama


Avec Charlize Theron, Marton Csokas, Jonny Lee Miller, Pete Postlewhaite.
Paramount Vidéo

Un gigantesque virus a décimé quasiment l’ensemble de l’humanité. Quatre cents ans plus tard, les survivants se sont regroupés dans la cité fortifiée de Bregna, régentée par la dynastie Goodchild du nom du savant ayant réussi à trouver un antidote. Mais ce pouvoir dictatorial amène la naissance d’une résistance, les Monicans, qui cherchent à renverser Trevor Goodchild. Trop de disparitions étranges, aucune liberté d’opinion, cachent une vérité qu’ils pensent être liée à une réalité bénéfique pour tous : le monde a éradiqué le virus, l’humanité peut se reconstruire en dehors des murs d’enceinte de Bregna. Meilleure guerrière d’élite des Monicans, Aeon Flux est chargée d’éliminer Goodchild. En s’approchant trop près de sa cible, Aeon Flux va découvrir que l’ennemi n’est pas celui qu’on croit.
A la base, un dessin animé vedette de la chaine MTV, décrivant un futur étrange, avec une régence despotique contre laquelle lutte Aeon Flux, mystérieuse et implacable tueuse qui a la fâcheuse manie de mourir souvent à la fin de chaque épisode ! Curieusement, « Aeon Flux » cartonne auprès du public. Pourtant les dessins ne sont pas parmi les plus fabuleux de l’histoire de l’animation, et l’intrigue ressemble à pas mal d’autres dans le genre. Toujours est-il que flairant une éventuelle mine d’or, des producteurs s’intéressent au projet. On met une spécialiste aux commandes du bébé, Gale Ann Hurd, ex-Mme James Cameron, qui a fait ses preuves sur « Terminator », « Aliens », « Abyss » et puis après le divorce, « L’esprit de Cain » de De Palma (qui remplaça un moment Cameron aussi sur un plan privé... C’était ma minute « Gala » !), « Hulk », le très nul « Punisher » avec Thomas Jane, etc... On trouve une réalisatrice, Karyn Kusama, qui n’a rien fait depuis son excellent premier film « Girlfight » qui fit connaitre Michelle Rodriguez, laquelle faillit interpréter Aeon avant de se désister au profit de Charlize Theron. Et tout ce beau monde s’embarque pour une aventure qui semblait prometteuse avant d’être montrée au public qui ne lui fit pas de cadeaux, comme la grande majorité de la presse d’ailleurs. Et partant de ce postulat essentiellement négatif, on visionne donc timidement le film... Pour finir par le réhabiliter un peu, certes, mais certainement pas le mépriser comme il fut. D’accord l’action se limite souvent aux prouesses physiques de Theron (qui dans le commentaire audio, avoue avoir été blessée par les forums Internet qui doutaient de ses capacités, pourtant réelles dues à sn passé de danseuse). D’accord, Karyn Kusama n’était pas le meilleur choix pour tirer vers le haut un tel projet doté d’un potentiel assez limité. Mais curieusement, on ne peut pas détester le résultat, ni le jeter comme un membre de la famille du remake de « Fog » par exemple. Les décors sont limités mais contribuent à ce futur apocalyptique. Le peu d’éléments purs de science-fiction suffisent à nous faire croire à un 25ème siècle pas plus inconcevable qu’un autre. De tout cela, les documentaires formant les bonus nous en convainquent. Ce qui ne fait pas d’ « AeonFlux » un must du genre. Mais simplement, on a largement vu pire, et mieux bien sûr, et franchement, Charlize s’est vraiment bien approprié le rôle.
Et « AeonFlux » de gagner quelques points qui devraient suffire à lui donner une réputation moins désastreuse que celle vantée depuis sa sortie. Après, chacun pensera ce qu’il en veut.

Note :
Film : 6/10
DVD : 7/10 (copie magnifique, format d’origine 2.35 image 16/9ème) - Bonus (vostf) : commentaire audio de Charlize Theron & Gale Ann Hurd, et des scénaristes, documentaires sur les décors, les cascades, les costumes, etc..., bande-annonce cinéma.

Stéphane THIELLEMENT



Retour au sommaire